IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/spo/wpmain/infohdl2441-6488.html
   My bibliography  Save this paper

Délocalisations : simple affaire de concurrence ou problème de politique économique ?

Author

Listed:
  • Jean-Luc Gaffard
  • Michel Quéré

    (Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion)

Abstract

Suivant la perspective standard, les délocalisations ne posent aucun problème dans la mesure où la pleine concurrence prévaut sur les marchés de produit, du travail et du capital. Des changements des coûts de transport et de production peuvent, par exemple, engendrer des changements de localisation des firmes du secteur manufacturier au bénéfice des pays moins développés. Dans les pays plus développés, les emplois sont déplacés du secteur manufacturier vers le secteur des services, et l’impact éventuellement négatif sur le pouvoir d’achat des ménages de salaires nominaux plus faibles sera plus que compensé par la diminution des prix des biens importés. Le chômage sera frictionnel et temporaire, à moins que les rigidités sur le marché du travail empêchent le déplacement des emplois. Suivant une perspective évolutionnaire, les délocalisations deviennent un réel problème dans la mesure où elles sont un aspect d’un processus de destruction créatrice qui se traduit inévitablement par des distorsions locales de la structure de la capacité productive et des déséquilibres de marché. Dans cette dernière perspective, la délocalisation s’inscrit dans un processus d’ajustement. Même dans un environnement concurrentiel, elle peut être associée à un taux de chômage croissant et rendre nécessaire une intervention publique. Tout dépend, en fait, de la manière dont les problèmes de coordination sont traités. Mettre l’accent sur l’attractivité et la compétitivité des territoires peut conduire les autorités publiques à considérer implicitement le commerce international comme un jeu à somme nulle et à engager des politiques d’offre fondamentalement inappropriées qui peuvent entraîner une aggravation des déséquilibres. Aussi est-il nécessaire de déterminer sous quelles conditions des relocalisations prennent place sur un sentier qui conduit à un quasi-équilibre dynamique. Des interventions publiques sont requises, qui consistent à combiner des politiques structurelles et des politiques macroéconomiques, les premières n’étant efficaces que si les dernières promeuvent la croissance.

Suggested Citation

  • Jean-Luc Gaffard & Michel Quéré, 2005. "Délocalisations : simple affaire de concurrence ou problème de politique économique ?," Sciences Po publications info:hdl:2441/6488, Sciences Po.
  • Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6488
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/6488/resources/2005-07-gaffard-delocalisations-%25E2%2588%25BCple-affaire-de-concurrence-ou-probleme-de-politique-economique.pdf
    Download Restriction: no

    Other versions of this item:

    References listed on IDEAS

    as
    1. Martin, Philippe & I.P. Ottaviano, Gianmarco, 1999. "Growing locations: Industry location in a model of endogenous growth," European Economic Review, Elsevier, vol. 43(2), pages 281-302, February.
    2. Koen Frenken & Frank G. van Oort & Thijs Verburg & Ron A. Boschma, 2004. "Variety and regional economic growth in the Netherlands," Papers in Evolutionary Economic Geography (PEEG) 0502, Utrecht University, Department of Human Geography and Spatial Planning, Group Economic Geography, revised Dec 2004.
    3. Paul A. Samuelson, 2004. "Where Ricardo and Mill Rebut and Confirm Arguments of Mainstream Economists Supporting Globalization," Journal of Economic Perspectives, American Economic Association, vol. 18(3), pages 135-146, Summer.
    4. Francesco Saraceno, 2005. "Demand Shocks and Intertemporal Coordination: A Two Country Model," The IUP Journal of Monetary Economics, IUP Publications, vol. 0(2), pages 51-75, May.
    Full references (including those not matched with items on IDEAS)

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6488. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/ecspofr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If CitEc recognized a reference but did not link an item in RePEc to it, you can help with this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.