IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Login to save this paper or follow this series

Vers Une Territorialisation De La Valeur Des Entreprises : Les Apports De L'Economie De La Fonctionnalite

  • Ingrid Vaileanu Paun

    ()

    (LADYSS - Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces - CNRS : UMR7533 - Université Panthéon-Sorbonne - Paris I - Université Paris VIII Vincennes-Saint Denis - Université de Paris X - Nanterre)

Les préoccupations des dernières dis années concernant la mise en place des solutions fondées soit sur des mécanismes institutionnels soit sur des dispositifs de marché pour actualiser les causes et anticiper et réduire les conséquences de la détérioration de l'environnement et du climat qui s'est accélérée récemment (GIEC) ont amené les économistes à s'interroger sur l'adéquation du modèle économique d'entreprise actuel aux efforts (stratégies de développement durable des entreprises, plans gouvernementaux et globaux) visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (Rapport Cohen 2009; MEEDDM, Mission Prospective, Transition vers une économie écologique, 2010).Paradoxalement, les entreprises continuent à être évaluées principalement en fonction de la création de valeur financière ou capitalistique à travers des registres d'évaluation standardisés meme si elles soient mises en cause par les différents travaux de recherche sur les enjeux d'évaluation de la croissance économique meme (Rapport Stiglitz, 2009). Les impacts environnementaux et sociaux des activités des entreprises sur différents territoires sont perçus (à travers des évaluations parallèles, extra financières) comme des externalités plus ou moins importantes en fonction du périmètre (Montalvo, 2008) et de la temporalité de l'évaluation de la valeur perçue des entreprises. Les territoires qui subissent les effets négatifs du modèle industriel basé sur une financiarisation de la valeur de l'entreprise, doivent réagir à leur tour pour garder les emplois dans ces filiales des grandes entreprises et justifier de leur soutien financier et en capital immatériel des entreprises qui risquent de délocaliser malgré les impacts sociaux désastreux au niveau local. Les économistes (Coase, Williamson, Klein, Marshall Penrose and Richardson) ont donc déjà attiré l'attention sur l'importance de la proximité organisationnelle dans les relations équilibrées entre le siège des entreprises et leurs filiales (souvent de production) ou bien de l'équilibre entre les couts transactionnels et les couts organisationnels (Uzunidis, 2008). Nous retraçons dans une première partie l'essentiel de la littérature concernant ce passage d'une économie basée sur la valeur résidant dans la production et la consommation de masse des biens ou des services ou le « producteur est perçu comme créateur de valeur et le consommateur comme destructeur de valeur » (Mont. 2006) vers une économie dont la valeur coproduite avec le client réside dans la capacité de « vendre l'usage d'un bien plutôt que le bien lui-même » (Bourg, 2005, Buclet, 2005) ou encore dans la capacité de répondre à une « demande de performance » (Du Tertre, 2009, Stahel, W., 2009) à travers solutions coproduites intégrant des biens et des services (au sens de Product Service System - PPS) relevant d'une « configuration productive fonctionnelle » (Vaileanu Paun, 2009). Dès lors, dans la deuxième partie, on s'interroge sur la pertinence du territoire comme périmètre d'analyse des changements des stratégies de création de la valeur par les entreprises grace à ces logiques fonctionnelles. Nous analysons la dimension territoriale de l'évaluation des entreprises en cohérence avec la lecture des différents acteurs locaux dans un contexte actuel de recherche de compatibilité de l'activité économique avec la responsabilité sociale et la protection de l'environnement. Es-ce possible d'envisager des stratégies de création de « valeur territoriale partagée mais pas divisée » par des acteurs encastrés dans le territoire? (EDF, Vaileanu Paun, 2008). On s'interroge de la pertinence de l'échelle du territoire pour l'évaluation de la valeur de l'entreprise et pour témoigner des changements relevant d'une transition plutôt structurelle vers l'économie de la fonctionnalité qui s'opère à travers une interdépendance entre les changements micro-méso et macro. La méthodologie de recherche de cet article relève d'une analyse bibliographique avec une visée exploratoire, qui s'inscrit dans un cadre théorique institutionnaliste avec une certaine perspective évolutionniste et en intégrant les travaux de l'économie de la fonctionnalité et de l'école de la proximité. Nous avons sélectionné plusieurs documents théoriques, études prospectives de développement des stratégies des entreprises ou bien des stratégies de développement durable et des approches fonctionnels des territoires : « la mobilité », « les éco quartiers », qui témoignes des changements vers une économie de la fonctionnalité qui traite des interdépendances entre l'entreprise et le territoire dans la recherche de la soutenabilité de la croissance économique.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/56/04/41/PDF/EconomieDeLaFonctionnaliteIngridVaileanuPaun.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by HAL in its series Post-Print with number halshs-00560441.

as
in new window

Length:
Date of creation: 18 Mar 2010
Date of revision:
Publication status: Published - Presented, “Travail, Capital et Savoir dans la mondialisation”, 2010, Grenoble, France
Handle: RePEc:hal:journl:halshs-00560441
Note: View the original document on HAL open archive server: http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00560441/en/
Contact details of provider: Web page: https://hal.archives-ouvertes.fr/

References listed on IDEAS
Please report citation or reference errors to , or , if you are the registered author of the cited work, log in to your RePEc Author Service profile, click on "citations" and make appropriate adjustments.:

as in new window
  1. Steinberger, Julia K. & van Niel, Johan & Bourg, Dominique, 2009. "Profiting from negawatts: Reducing absolute consumption and emissions through a performance-based energy economy," Energy Policy, Elsevier, vol. 37(1), pages 361-370, January.
  2. Richardson, G B, 1972. "The Organisation of Industry," Economic Journal, Royal Economic Society, vol. 82(327), pages 883-96, September.
  3. Faridah Djellal & Faïz Gallouj, 2009. "Innovation dans les services et entrepreneuriaT : au-delà des conceptions industrialistes et technologistes du développement durable," Innovations, De Boeck Université, vol. 0(1), pages 59-86.
  4. Faucheux, Sylvie & Nicolai, Isabelle, 1998. "Environmental technological change and governance in sustainable development policy," Ecological Economics, Elsevier, vol. 27(3), pages 243-256, December.
  5. Marina Doroshenko & Ian Miles & Dmitry Vinogradov, 2014. "Knowledge Intensive Business Services: The Russian Experience," Foresight-Russia, National Research University Higher School of Economics, vol. 8(4), pages 24-39.
  6. Gallouj, Faiz & Weinstein, Olivier, 1997. "Innovation in services," Research Policy, Elsevier, vol. 26(4-5), pages 537-556, December.
Full references (including those not matched with items on IDEAS)

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:halshs-00560441. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.