IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Login to save this paper or follow this series

Les effets du lieu de résidence sur l’accès à l’emploi : une expérience contrôlée sur des jeunes qualifiés en Ile de France

  • Emmanuel Duguet

    (EPEE (EA 2177), Université d’Evry Val d’Essonne, CEE, TEPP (FR CNRS n° 3126))

  • Yannick L’Horty

    (EPEE (EA 2177), Université d’Evry Val d’Essonne, CEE, TEPP (FR CNRS n° 3126))

  • Loïc Du Parquet

    (GAINS (EA 2167), Université du Maine, TEPP (FR CNRS n° 3126))

  • Pascale PETIT

    (EPEE (EA 2177), Université d’Evry Val d’Essonne, CEE, TEPP (FR CNRS n° 3126))

  • Florent SARI

    (OEP-ERUDITE (EA 2550), Université Paris Est-Marne la Vallée, CEE, TEPP (FR CNRS n° 3126))

L’objet de cette étude est d’évaluer la discrimination à l’embauche à l’encontre des jeunes en Ile-de- France à travers trois dimensions : l’effet de la réputation du lieu de résidence, l’effet du sexe et l’effet de l’origine (française ou marocaine). L’étude est réalisée sur données expérimentales de testing selon un protocole permettant d’examiner les effets croisés de ces trois dimensions, que l’on dénomme discrimination conditionnelle. On s’intéresse aux discriminations pour une profession qualifiée et en tension, les informaticiens de niveau BAC+5, pour laquelle les discriminations devraient a priori être très réduites. Pour cette profession, nous avons construit 12 profils fictifs de candidats à l’emploi similaires en tout point à l’exception de la caractéristique testée. Nous examinons la discrimination territoriale en localisant les candidats fictifs dans trois communes du Val-d’Oise : Enghien-les-Bains (réputée favorisée), Sarcelles (réputée défavorisée) et Villiers-le-Bel (réputée défavorisée et ayant connu des émeutes urbaines médiatisées en 2007). Entre mi décembre 2008 et fin janvier 2009, nous avons envoyé 3684 candidatures en réponse à 307 offres d’emploi. L’étude consiste en une exploitation statistique et économétrique des réponses à ces envois. Nous trouvons trois résultats principaux qui confirment tous la présence de discrimination conditionnelle pour une profession en tension. Premièrement, si dans l’ensemble, l’origine marocaine n’est pas discriminante pour les hommes, elle est pénalisante lorsque les candidats résident à Sarcelles : les hommes y ont de plus faibles chances d’être invités à un entretien d’embauche pour un poste en CDI et les femmes y ont de plus faibles taux de succès quel que soit le profil du poste. Deuxièmement, le sexe des candidats exerce un effet distinct sur les chances de succès des candidats d’origine marocaine résidant à Sarcelles d’une part, et celles des candidats d’origine française résidant à Enghien-les-Bains d’autre part. Les femmes sont pénalisées dans le premier cas et au contraire favorisées par rapport aux hommes dans le second cas. Troisièmement, nous trouvons une discrimination territoriale qui affecte exclusivement les femmes. Résider dans une commune défavorisée (Villiers-le-Bel ou Sarcelles) plutôt que dans une commune favorisée (Enghien-les-Bains) réduit la probabilité d’une candidate d’accéder à un entretien d’embauche. Nous trouvons une pénalité plus importante au fait de résider à Villiers-le-Bel pour les candidates d’origine française : elles sont pénalisées lorsqu’elles vivent dans cette commune défavorisée qui a connu en 2007 des émeutes urbaines médiatisées, plutôt qu’à Sarcelles, commune également défavorisée mais qui a été moins médiatisée. Nos résultats montrent que les femmes d’origine française sont les plus affectées par la discrimination territoriale.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://epee.univ-evry.fr/RePEc/2010/10-01.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by Centre d'Études des Politiques Économiques (EPEE), Université d'Evry Val d'Essonne in its series Documents de recherche with number 10-01.

as
in new window

Length: 31 pages
Date of creation: May 2010
Date of revision:
Handle: RePEc:eve:wpaper:10-01
Contact details of provider: Postal: 4, bld Francois Mitterand, 91025 Evry Cedex
Phone: +33 1 69 47 71 77
Fax: +33 1 69 47 70 50
Web page: http://epee.univ-evry.fr
More information through EDIRC

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:eve:wpaper:10-01. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Samuel Nosel)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.