IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/wpaper/halshs-00648876.html
   My bibliography  Save this paper

Démission et licenciements : quels liens avec les changements organisationnels et/ou technologiques des entreprises ?

Author

Listed:
  • Fabienne Berton

    (LISE - Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique - CNAM - Conservatoire National des Arts et Métiers [CNAM] - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique)

  • Coralie Perez

    () (CES - Centre d'économie de la Sorbonne - UP1 - Université Panthéon-Sorbonne - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique)

Abstract

Nous exploitons une enquête de la statistique publique (COI2006) auprès d'un échantillon représentatif d'entreprises privées et auprès d'un échantillon aléatoire de salariés de ces entreprises dont une sélection d'une trentaine est réinterrogée lors d'entretiens qualitatifs deux ans plus tard. Nous proposons de résoudre l'énigme des liens entre la rupture des contrats de travail, démission et licenciement, et les changements organisationnels et technologiques des entreprises en trois temps. D'abord par une revue de la littérature où il apparaît difficile de relier directement les départs aux changements. Nous sommes face à deux ensembles disjoints : d'un côté des départs dépendant des stratégies de flexibilité externe ou de licenciement des entreprises, d'un autre, les effets sur les salariés de la dégradation des conditions et de l'intensification du travail. Ensuite par les résultats quantitatifs exploratoires de l'enquête COI2006 où il apparaît que les départs pour rupture de contrat de travail sont reliés à des restructurations internes et externes des entreprises et à la dégradation des conditions de travail liées à l'introduction de certains outils de gestion, à certaines difficultés de mise en oeuvre du changement et au renouvellement du personnel. Enfin, par la mise en perspective apportée par l'analyse des entretiens auprès des salariés. Les salariés associent fréquemment leur départ à une dégradation de leurs conditions de travail, qui constitue pour eux la véritable cause du départ. Cette dégradation médiatise une réorganisation interne fréquemment annoncée par une restructuration financière. Elle révèle un décalage entre le salarié et son emploi qui s'exprime en termes d'absence de reconnaissance du travail accompli et de désaccord sur sa qualité. Les conditions de travail sont décrites après coup comme difficilement tenables avec des retentissements plus ou moins forts sur la vie hors travail et sur la santé au point que les salariés concernés ne souhaitent souvent plus travailler dans les mêmes conditions et vont parfois jusqu'à fuir la grande entreprise privée pour des activités qui leur semble davantage porteuse de sens : le secteur public, le travail indépendant, la petite entreprise ou les activités de soin aux personnes.

Suggested Citation

  • Fabienne Berton & Coralie Perez, 2010. "Démission et licenciements : quels liens avec les changements organisationnels et/ou technologiques des entreprises ?," Working Papers halshs-00648876, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:wpaper:halshs-00648876
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00648876
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00648876/document
    Download Restriction: no

    References listed on IDEAS

    as
    1. David Margolis, 2006. "Should employment authorities worry about mergers and acquisitions?," Portuguese Economic Journal, Springer;Instituto Superior de Economia e Gestao, vol. 5(2), pages 167-194, August.
    2. Eve Caroli, 2000. "Flexibilité interne versus Flexibilité Externe du Travail: Quels Enseignements peut-on Tirer de l'Approche de la Firme en termes de Compétences?," Research Unit Working Papers 0010, Laboratoire d'Economie Appliquee, INRA.
    3. Philippe Askenazy, 2005. "Sur les sources de l'intensification," Revue économique, Presses de Sciences-Po, vol. 56(2), pages 217-236.
    4. Richard Duhautois, 2006. "De la disparition des entreprises à la mobilité des salariés," Économie et Statistique, Programme National Persée, vol. 400(1), pages 3-15.
    Full references (including those not matched with items on IDEAS)

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:wpaper:halshs-00648876. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If CitEc recognized a reference but did not link an item in RePEc to it, you can help with this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.