IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/journl/hal-00926248.html
   My bibliography  Save this paper

Les ménages arbitrent-ils entre coût du logement et coût du transport : une réponse dans le cas francilien

Author

Listed:
  • Nicolas Coulombel

    () (LVMT - Laboratoire Ville, Mobilité, Transport - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux - UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée - École des Ponts ParisTech (ENPC) - PRES Université Paris-Est)

  • Fabien Leurent

    () (LVMT - Laboratoire Ville, Mobilité, Transport - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux - UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée - École des Ponts ParisTech (ENPC) - PRES Université Paris-Est)

Abstract

En Île-de-France, le niveau élevé des prix immobiliers se traduit par une part du revenu consacrée au logement plus grande qu'en province. Dans ce contexte, la hausse du prix des carburants pourrait peser sur la solvabilité des ménages. Plusieurs auteurs soutiennent que ce risque est accentué dans les zones périurbaines et rurales. L'éloignement de Paris induirait des coûts de transport importants venant s'ajouter à un budget logement déjà élevé. Or le modèle monocentrique de l'économie urbaine vient sinon contredire du moins nuancer cette affirmation. Ce modèle prédit une fongibilité des budgets transport et logement, de partielle à totale selon les hypothèses retenues. Les coûts de transport élevés dans les zones excentrées seraient donc compensés par un plus faible budget logement. Cette étude teste les prédictions du modèle monocentrique concernant la fongibilité des budgets logement et transport dans le cas des ménages franciliens. Les informations présentes dans l'Enquête globale de transport 2001-2002 permettent de développer un test économétrique simple (significativité de la variable de coût de transport dans l'équation de dépense de logement), mais inédit à ce jour. À statut d'occupation donné, le revenu constitue le principal déterminant du budget logement, les autres caractéristiques du ménage ayant un impact secondaire. Les différentes variables de coût de transport testées sont non significatives ou d'influence marginale. En particulier, l'élasticité du budget logement au budget transport est nulle pour les ménages accédants à la propriété et locataires du secteur privé, et faiblement positive (0,025) dans le secteur social. Ces résultats amènent à rejeter l'hypothèse d'un arbitrage entre coût du logement et coût du transport. De manière annexe, l'étude trouve un lien positif entre dépense de logement et prix au m². Ceci remet en question le choix fréquent de fonctions d'utilité Cobb-Douglas pour modéliser les préférences résidentielles des ménages.

Suggested Citation

  • Nicolas Coulombel & Fabien Leurent, 2013. "Les ménages arbitrent-ils entre coût du logement et coût du transport : une réponse dans le cas francilien," Post-Print hal-00926248, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:journl:hal-00926248
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00926248
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00926248/document
    Download Restriction: no

    References listed on IDEAS

    as
    1. Laurent Gobillon, 2001. "Emploi, logement et mobilité résidentielle," Économie et Statistique, Programme National Persée, vol. 349(1), pages 77-98.
    2. Goodman, Allen C., 1990. "Demographics of individual housing demand," Regional Science and Urban Economics, Elsevier, vol. 20(1), pages 83-102, June.
    3. Henderson, J Vernon & Ionnides, Yannis M, 1986. "Tenure Choice and the Demand for Housing," Economica, London School of Economics and Political Science, vol. 53(210), pages 231-246, May.
    Full references (including those not matched with items on IDEAS)

    More about this item

    Keywords

    Budget; Logement; Transport;

    NEP fields

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:hal-00926248. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If CitEc recognized a reference but did not link an item in RePEc to it, you can help with this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.