IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/journl/hal-00962384.html
   My bibliography  Save this paper

Dessertes ferroviaires à grande vitesse et dynamisme économique local : Une analyse économétrique exploratoire sur les unités urbaines françaises

Author

Listed:
  • Martin Koning

    (IFSTTAR/AME/SPLOTT - Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports et Travail - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux - Communauté Université Paris-Est)

  • Corinne Blanquart

    (IFSTTAR/AME/SPLOTT - Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports et Travail - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux - Communauté Université Paris-Est)

  • Marie Delaplace

    () (LAB'URBA - LAB'URBA - UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEC UP12 - Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne - Paris 12)

Abstract

Alors même que la relation vertueuse entre infrastructures de transport et développement reste l’un des mythes les plus solidement ancrés dans l’esprit des acteurs, publics comme privés, les travaux empiriques relatifs aux effets des dessertes ferroviaires à grande vitesse aboutissent à un bilan plus mitigé. Cet article souhaite profiter de l’expérience française en matière d’infrastructures ferroviaires à grande vitesse pour estimer les retombées économiques dont auraient pu bénéficier les villes desservies par Trains à Grande Vitesse (TGV), en partie ou en totalité sur une Ligne à Grande Vitesse (LGV). L’échantillon se compose de 492 unités urbaines (UU) pour lesquelles nous suivons l’évolution des emplois, et notamment des cadres, entre 1982 et 2006. Notre stratégie empirique se veut exploratoire et accorde une attention particulière aux autres déterminants de la croissance locale des UU, propres à l’offre (taille initiale, spécialisation/diversité du tissu productif…) et à la demande (tourisme, richesse locale…). Dans la mesure où le choix des territoires desservis par LGV/TGV n’est a priori pas aléatoire, nous utilisons également un modèle de sélection visant à corriger les estimations d’un tel biais. Nous montrons que les analyses empiriques des retombées locales des dessertes ferroviaires ne peuvent pas négliger le problème d’endogénéité entre infrastructures et développement. Ainsi, les résultats du modèle de sélection aboutissent à des effets des liaisons ferroviaires sur la croissance locale de signes opposés à ceux provenant d’une approche par les Moindres Carrés Ordinaires. Nos estimations soulignent surtout que les retombées économiques locales sont clairement différenciées selon que les UU sont desservies ou non sur LGV ou simplement par TGV. Même si les UU desservies par LGV ont connu une création d’emplois (postes de cadres) inférieure entre 1982 et 2006, les effets propres aux infrastructures sur le taux de croissance annuel, i.e. corrigés du biais de sélection, se chiffrent à +1,3% (+3,7%). Concernant les UU uniquement desservies par TGV, elles ont certes connu de meilleures performances en moyenne mais l’effet propre aux infrastructures est quant à lui négatif : -1,1% et -3,0% sur le taux de croissance annuel des emplois et postes de cadres respectivement. Si la taille des UU en 1975 explique unanimement leur connexion au réseau LGV et leur desserte par TGV, les autres déterminants (techniques, administratifs, géographiques) ont des effets ambivalents selon le type de liaisons. Finalement, nous mettons en évidence un certain nombre de facteurs influençant également la croissance locale (taille initiale des villes, spécialisation, structure mono-centrique des UU, aménités géographiques entre autres). L’effet croisé de certaines caractéristiques avec l’arrivée des dessertes TGV parfois sur LGV pourrait permettre d‘apprécier l’hétérogénéité des retombées économiques locales des infrastructures ferroviaires à grande vitesse. Ces résultats qui devront être affinés pourraient être utiles pour compléter les évaluations socio-économiques traditionnelles des grands projets d’infrastructures.

Suggested Citation

  • Martin Koning & Corinne Blanquart & Marie Delaplace, 2013. "Dessertes ferroviaires à grande vitesse et dynamisme économique local : Une analyse économétrique exploratoire sur les unités urbaines françaises," Post-Print hal-00962384, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:journl:hal-00962384
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00962384
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00962384/document
    Download Restriction: no

    References listed on IDEAS

    as
    1. Kingsley E. Haynes, 1997. "Labor markets and regional transportation improvements: the case of high-speed trains An introduction and review," The Annals of Regional Science, Springer;Western Regional Science Association, vol. 31(1), pages 57-76.
    2. Bazin, S. & Beckerich, C. & Blanquart, C. & Delaplace, M. & Vandenbossche, L., 2011. "Grande vitesse ferroviaire et développement économique local : une revue de la littérature," Recherche Transports Sécurité, Editions NecPlus, vol. 2011(03), pages 215-238, September.
    3. Andrew C. Krikelas, 1992. "Why regions grow: a review of research on the economic base model," Economic Review, Federal Reserve Bank of Atlanta, issue Jul, pages 16-29.
    4. Jasper Willigers & Han Floor & Bert Van Wee, 2005. "High-speed railÂ’s impact on the location of office employment within the Dutch Randstad area," ERSA conference papers ersa05p308, European Regional Science Association.
    Full references (including those not matched with items on IDEAS)

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:hal-00962384. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If CitEc recognized a reference but did not link an item in RePEc to it, you can help with this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.