IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Login to save this paper or follow this series

Les défis de l'évaluation économique du patrimoine urbain des pays en développement / Methods for the economic valuation of urban heritage: a sustainability-based approach

  • Laurent Dalmas

    ()

    (Cemotev - Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : EA4457, C3ED - Centre d'économie et d'éthique pour l'environnement et le développement - Institut de recherche pour le développement [IRD] - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

  • Vincent Geronimi

    ()

    (Cemotev - Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : EA4457, C3ED - Centre d'économie et d'éthique pour l'environnement et le développement - Institut de recherche pour le développement [IRD] - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

  • Jean-François Noël

    ()

    (Cemotev - Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : EA4457, C3ED - Centre d'économie et d'éthique pour l'environnement et le développement - Institut de recherche pour le développement [IRD] - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

  • Jessy Tsang King Sang

    ()

    (Cemotev - Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : EA4457, C3ED - Centre d'économie et d'éthique pour l'environnement et le développement - Institut de recherche pour le développement [IRD] - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

Le patrimoine urbain est désormais considéré par les acteurs du développement comme une ressource pour leur territoire. Ils cherchent donc à en préciser la valeur économique, d'autant plus que les outils standards de l'analyse économique ne la cernent qu'imparfaitement (à travers sa seule valeur d'usage). Cette évaluation est en réalité délicate car ce patrimoine est une réalité complexe qui combine quatre dimensions interdépendantes : économiques, culturelles, sociales et environnementales. Notre objectif est ici de proposer une grille d'analyse à visée opérationnelle et cherchant, à partir de différents indicateurs, monétaires ou non, disponibles dans la littérature ou collectés sur place, à évaluer l'intérêt économique de projets de réhabilitation et de valorisation du patrimoine urbain, et plus particulièrement dans les pays en développement où les difficultés d'accès à des données essentielles à l'évaluation économique constituent souvent très souvent un frein à celle-ci. Nous utilisons dans un premier temps une approche économique du patrimoine basée sur son caractère multidimensionnel, puis tentons d'y transposer les méthodes d'évaluation économique du patrimoine naturel. Puis nous expliquons que la notion de soutenabilité est essentielle dans le cas d'un patrimoine urbain, car il y est également question de sa transmission aux générations futures tout en prenant en compte l'existence d'interactions entre ses quatre dimensions, toutes étroitement liées. Ainsi, son évaluation économique se doit de considérer tant ses aspects multidimensionnels que son caractère éminemment dynamique. Plus qu'une approche en termes de " soutenabilité faible " (Hartwick, 1977), nous retiendrons ici celle en termes de " soutenabilité forte " (Daly, 1990), supposant ainsi que les quatre dimensions constituant le patrimoine urbain sont plus complémentaires que substituables, étant donné l'existence de seuils au-delà desquels la perte d'une de ses dimensions aurait un caractère irréversible. Nous avons ensuite construit notre propre grille d'analyse à partir de l'étude de projets concernant des patrimoines urbains, nous inspirant des contributions principales des travaux de Ch. Ost (2009) et de la Banque Interaméricaine de Développement (2010), reprenant notre définition inclusive du patrimoine urbain et précisant la notion de soutenabilité retenue. Nous distinguons ici la valeur économique en termes de stock (capital) de la valeur économique de flux des biens et services résultant de l'usage du patrimoine urbain. Par analogie avec l'analyse en termes d'" épargne véritable " de la Banque Mondiale (2006), nous avons retenu des flux d'investissement et de détérioration pour en arriver à estimer des " taux nets d'accumulation " pour chacune des quatre dimensions du patrimoine urbain considérées ; l'avantage réside ici dans le fait que notre méthode ne nécessite pas forcément l'usage d'évaluations monétaires, contrairement au cas où nous serions parvenu à un indicateur unique. Ces quatre indicateurs sont alors regroupés au sein d'un " diagramme de soutenabilité " caractérisant la situation du patrimoine urbain en question en l'existence de seuils. Enfin, deux cas d'études de centres villes historiques de pays en développement viennent illustrer notre analyse : celui de l'île Saint-Louis du Sénégal et la médina de Sousse (Tunisie), tous deux inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité, et connaissant des profils et histoires bien différents. A partir des informations disponibles, nous avons d'abord examiné la trajectoire de soutenabilité de leur patrimoine urbain à travers l'étude de leur dynamique d'accumulation et de désaccumulation dans chacune de leurs quatre dimensions, concluant ensuite par l'identification des risques et effets de seuils qui pèsent sur les futurs projets de réhabilitation ou de rénovation de leur centre-ville historique.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/83/00/49/PDF/Cahier_cemotev_2012-01-02_Dalmas-Geronimi-Noel-Tsang_FR-EN.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by HAL in its series Working Papers with number hal-00830049.

as
in new window

Length:
Date of creation: 2012
Date of revision:
Handle: RePEc:hal:wpaper:hal-00830049
Note: View the original document on HAL open archive server: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00830049
Contact details of provider: Web page: https://hal.archives-ouvertes.fr/

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:wpaper:hal-00830049. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.