Advanced Search
MyIDEAS: Login

Comment développer les emplois favorables à la biodiversité en Ile-de-France ?

Contents:

Author Info

  • Jean De Beir

    ()
    (Université d’Evry Val d’Essonne, EPEE et TEPP-CNRS)

  • Céline Emond

    (Centre d’Etudes de l’Emploi et TEPP-CNRS)

  • Yannick L’Horty

    (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, ERUDITE, CEE et TEPP-CNRS)

  • Laetitia Tuffery

    (Centre d’Etudes de l’Emploi et TEPP-CNRS)

Abstract

Partant d’une analyse monographique des secteurs d’activités franciliens ayant des effets favorables sur la biodiversité, nous sommes en mesure de recenser les bio-emplois en Ile-de-France et les emplois induits à l’échelle nationale. Les « bio-emplois » sont ceux dont l’activité ou une part de l’activité contribue à la connaissance, la gestion, la protection, la valorisation et la restauration de la biodiversité de façon intentionnelle ou non, et ceux contribuant à la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les autres activités économiques. Ils comprennent aussi les activités de communication et de financement de projets favorables à la biodiversité. La biodiversité est ici définie comme l’ensemble du tissu vivant, de ses fonctions écologiques et de ses services écosystémiques. Selon nos estimations, les bio-emplois ne représentent aujourd’hui qu’1 emploi sur 1000 en Ile-de-France, soient 5090 bio-emplois en effectifs occupés (EO) et 6400 en équivalent temps plein (ETP). Ils se répartissent, à plus de 70%, entre les activités associatives, les activités de recherche et développement et l’administration publique. A cela s’ajoutent 2355 emplois nationaux en EO et 2900 ETP, induits par les bio-emplois franciliens, soit un total de presque 7450 bio-emplois et emplois induits en EO et 9300 pour une comptabilisation en ETP. Ainsi, pour deux bio-emplois, en moyenne, un emploi induit est créé. Pour effectuer ce dénombrement, nous avons construit un outil de simulation, baptisé SPIDER, qui nous a permis de quantifier différents scenarii d’évolution des bio-emplois ainsi que les effets de politiques régionales variées sur les bio-emplois. Ces simulations montrent qu’une politique mixte combinant variation de la production et changement de pratiques est préférable à une politique s’appuyant sur un seul de ces instruments. Nos simulations montrent également que le degré de ciblage optimal de la politique mixte doit couvrir tous les secteurs intégrant des bio-emplois (secteurs dont le bio-coefficient est positif), pour les actions du côté de l’offre, et un petit nombre de secteurs à fort bio-coefficient, pour les actions côté demande. La stratégie régionale devrait donc consister à peu cibler l’action sur l’offre, afin d’inciter les pratiques favorables à la biodiversité dans le plus grand nombre de secteurs, tout en ciblant les mesures de demande sur un petit nombre de secteurs, afin de soutenir la production des secteurs les plus intensifs en emplois favorables à la biodiversité.

Download Info

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
File URL: http://epee.univ-evry.fr/RePEc/2011/11-06.pdf
Download Restriction: no

Bibliographic Info

Paper provided by Centre d'Études des Politiques Économiques (EPEE), Université d'Evry Val d'Essonne in its series Documents de recherche with number 11-06.

as in new window
Length: 27 pages
Date of creation: 2011
Date of revision:
Handle: RePEc:eve:wpaper:11-06

Contact details of provider:
Postal: 4, bld Francois Mitterand, 91025 Evry Cedex
Phone: +33 1 69 47 71 77
Fax: +33 1 69 47 70 50
Web page: http://epee.univ-evry.fr
More information through EDIRC

Related research

Keywords: emploi; biodiversité; enquête; monographie; simulation; politique régionale;

Other versions of this item:

Find related papers by JEL classification:

References

References listed on IDEAS
Please report citation or reference errors to , or , if you are the registered author of the cited work, log in to your RePEc Author Service profile, click on "citations" and make appropriate adjustments.:
as in new window
  1. Bovenberg, A.L. & Mooij, R.A. de, 1994. "Environmental taxes and labor-market distortions," Open Access publications from Tilburg University urn:nbn:nl:ui:12-148753, Tilburg University.
  2. Goulder Lawrence H., 1995. "Effects of Carbon Taxes in an Economy with Prior Tax Distortions: An Intertemporal General Equilibrium Analysis," Journal of Environmental Economics and Management, Elsevier, vol. 29(3), pages 271-297, November.
Full references (including those not matched with items on IDEAS)

Citations

Lists

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

Statistics

Access and download statistics

Corrections

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:eve:wpaper:11-06. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Samuel Nosel).

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.