IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/spo/wpmain/infohdl2441-7fcgipq8r186grrtgpsuh622ip.html
   My bibliography  Save this paper

Effets du dispositif d'accompagnement à la création d'entreprise CréaJeunes: Résultats d'une expérience contrôlée

Author

Listed:
  • Bruno Crépon

    (Centre de Recherche en Économie et Statistique (CREST))

  • Elise Huillery

    (Département d'économie)

  • Esther Duflo

    (Massachusetts Institute of Technology [Cambridge])

  • William Parienté

    (Université Catholique de Louvain)

  • Juliette Seban

    (Centre d'économie de la Sorbonne)

Abstract

RÉSUMÉ Le dispositif CréaJeunes, lancé en 2007 par l’Adie, est un programme de formation à la création d’entreprise qui a pour objectif de promouvoir l’insertion des jeunes en difficulté. CréaJeunes consiste à accompagner les jeunes dans la préparation de leur projet de création d’entreprise par le biais de formations collectives adaptées, un suivi individualisé (avec des tuteurs) et un soutien dans la recherche de financement. CréaJeunes a été mis en oeuvre auprès de jeunes de 18 à 32 ans issus essentiellement de quartiers défavorisés. Nous présentons ici les résultats d’une expérience contrôlée mesurant les effets de l’accompagnement CréaJeunes. Cette expérience repose sur le tirage au sort des jeunes éligibles au programme CréaJeunes entre 2009 et 2011. Parmi 1445 jeunes éligibles au total, 970 ont bénéficié du dispositif CréaJeunes (groupe test) tandis que 475 n’en ont pas bénéficié (groupe témoin). Nous avons réalisé des enquêtes auprès de ces deux groupes de jeunes en moyenne 16 et 28 mois après leur entrée dans l’expérimentation. Ces enquêtes portaient sur un grand nombre de caractéristiques nous permettant d’évaluer l’impact du programme sur la situation globale des jeunes. Nous sommes en effet intéressés par l’impact de CréaJeunes sur la création d’entreprise, la performance des entreprises et plus généralement sur la situation professionnelle des jeunes ainsi que leurs revenus. Nous cherchons aussi à évaluer l’impact de la formation sur le bien-être des jeunes, mesuré par leurs conditions de vie des jeunes et leur état psychologique. Les résultats de l’évaluation montrent tout d’abord que le programme CréaJeunes constitue une réelle plus-value en termes de formation pour le public ciblé car, en son absence, seule une minorité des jeunes a eu accès à un programme d’accompagnement à la création. En effet, 29% des jeunes du groupe témoin ont suivi une formation à la création contre 74% dans le groupe test. Ces derniers ont été exposés à 4 semaines de plus de formation et ont suivi pour la majorité d’entre eux le contenu proposé par CréaJeunes avec des formations collectives et un accompagnement individuel. Ensuite, l’évaluation montre que CréaJeunes, même si elle a comblé une demande de formation non satisfaite par d’autres dispositifs, n’a globalement pas eu d’effet sur la situation économique des jeunes aux horizons de temps étudiés. Si la création d’entreprise peut apparaître comme un objectif central du programme, les résultats montrent cependant que les jeunes formés n’ont pas plus créé leur entreprise que les jeunes du groupe témoin. CréaJeunes augmente très légèrement la probabilité (de 4 points de pourcentage) de création d’entreprise d’une catégorie spécifique de jeunes, ceux qui n’avaient pas encore créé 16 mois après le début de l’expérimentation mais avaient encore le projet de le faire. Cependant ces jeunes ont finalement arrêté l’activité avant le 28ème mois. On observe également que l’appui a eu pour effet de retarder la création d’entreprise. L’évaluation reporte aussi un effet plutôt négatif de la formation sur le chiffre d’affaires des entreprises effectivement créées. En effet le chiffre d’affaires est plus faible pour les jeunes du groupe test : une réduction de 44% du chiffre d’affaires du dernier mois par rapport au groupe témoin à 16 mois et une diminution de 36% pour le chiffre d’affaires moyen depuis le début de l’activité à 28 mois. Il est possible que cette performance moindre vienne en partie du décalage du moment de la création. CréaJeunes a toutefois permis d’accroître légèrement la probabilité d’accès au microcrédit (de 4 points de pourcentage). En conséquence, le programme n’a pas eu d’effet sur le revenu tiré de l’activité. En termes de situation professionnelle, CréaJeunes a eu un effet négatif limité sur l’emploi salarié et le travail en intérim dans le court terme, qui est allé de pair avec une légère hausse du chômage (et une légère augmentation des allocations). Ces effets n’ont pas eu de conséquence à moyen terme puisque la situation professionnelle des deux groupes est redevenue semblable 28 mois après le tirage (les écarts existent encore mais ne sont plus significatifs). En fin de compte, le programme n’a pas eu d’effet sur le revenu disponible des jeunes. Globalement, les résultats suggèrent que les jeunes ayant participé à CréaJeunes ont été en position d’attente (liée à la durée de la formation) expliquant le décalage en termes de création d’entreprise et de recherche d’emploi par rapport aux jeunes du groupe témoin. En termes d’impact sur le bien-être des jeunes, nous évaluons l’effet de la participation à CréaJeunes sur des indicateurs de conditions de vie ainsi que sur l’état psychologique des jeunes. Etant donné que CréaJeunes n’a pas eu d’effet sur la création d’entreprise, le fonctionnement de l’entreprise, la situation professionnelle et les ressources disponibles, l’impact attendu sur les conditions de vie est limité. Nous constatons en effet que les niveaux de consommation, possessions de biens et habitudes de consommation étaient identiques entre groupe test et témoins à 16 et 28 mois après le début de l’expérimentation. Nous observons cependant un effet négatif sur l’endettement personnel (une réduction de 5 points de pourcentage à 16 mois et de 7 points de pourcentage (28 mois)) qui s’est accompagné d’une baisse presque équivalente de l’accès à la propriété. Cette baisse d’accès au crédit semble provenir de l’augmentation du temps passé en recherche d’emploi suite à la participation au programme. Enfin, concernant l’état psychologique des jeunes ciblés, on observe que l’accès au programme a rendu les jeunes un peu plus impatients. Ils ont été aussi moins nombreux à démontrer des niveaux très élevés d’estime de soi. En revanche, les jeunes à qui le programme a été proposé ont été moins nombreux à connaître un état de bien-être psychologique très bas.

Suggested Citation

  • Bruno Crépon & Elise Huillery & Esther Duflo & William Parienté & Juliette Seban, 2014. "Effets du dispositif d'accompagnement à la création d'entreprise CréaJeunes: Résultats d'une expérience contrôlée," Sciences Po publications info:hdl:2441/7fcgipq8r18, Sciences Po.
  • Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/7fcgipq8r186grrtgpsuh622ip
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/7fcgipq8r186grrtgpsuh622ip/resources/rapport-final-evaluation-adie-creajeunes-j-pal-pse-mai-2014-3.pdf
    Download Restriction: no

    Citations

    Citations are extracted by the CitEc Project, subscribe to its RSS feed for this item.
    as


    Cited by:

    1. Gloukoviezoff, Georges, 2016. "Evaluating the impact of European microfinance. The foundations," EIF Working Paper Series 2016/33, European Investment Fund (EIF).

    More about this item

    NEP fields

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/7fcgipq8r186grrtgpsuh622ip. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/ecspofr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.