IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Log in (now much improved!) to save this paper

Inflation : prix au piège

Listed author(s):
  • Christophe Blot

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Marion Cochard
  • Matthieu Lemoine

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Paola Veroni

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Hervé Péléraux

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Frédéric Reynès

    (Nederlandse Organisatie voor Toegepast Natuurwetenschappelijk Onderzoek)

  • Christine Rifflart

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Danielle Schweisguth

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

Dans le contexte de la hausse du prix des matières premières, cette étude spéciale évalue le risque de dérive inflationniste. Dans un premier temps, nous revenons sur les facteurs responsables du récent regain d’inflation : l’effet de base et l’accélération des prix des matières premières. Nous nous interrogeons sur le caractère permanent ou transitoire de cette dérive des prix et sur l’éventualité d’une bulle sur ces marchés. À part le prix du pétrole, le risque d’une nouvelle envolée des prix semble limité. De ce point de vue, une baisse de l’inflation est anticipée. Par ailleurs, l’analyse de plusieurs secteurs de l’industrie alimentaire française fait apparaître que la thèse, selon laquelle cette industrie aurait profité des hausses du prix des matières premières pour augmenter ses marges, ne semble pas vérifiée. Reste cependant à savoir si l’accumulation des hausses passées ne pourrait pas à terme se traduire par une hausse de l’inflation via un effet dit de « second tour ». Pour compenser la perte de leur pouvoir d’achat, il est possible que les salariés demandent des hausses de salaire que les entreprises répercuteraient à leur tour dans leur prix afin de maintenir leur marge. Ces nouvelles hausses de prix entraîneraient celles des salaires et ainsi de suite. Pour évaluer la probabilité d’enclenchement d’un tel mécanisme, nous revenons sur les processus d’indexation des salaires en vigueur dans les principaux pays de la zone euro (Allemagne, France, Italie) et aux États-Unis. Des courbes de Phillips réduites pour ces pays ainsi que pour la zone euro agrégée sont estimées afin de tester les niveaux et les délais d’indexation. Le rejet de l’hypothèse d’indexation unitaire dans tous ces pays semble écarter le risque de second tour. Comme il est possible que l’économétrie sous estime les niveaux d’indexation, nous avons évalué le coût d’un choc pétrolier en termes de taux de chômage dans le cas d’une indexation unitaire.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/6435/resources/21-105.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by Sciences Po in its series Sciences Po publications with number info:hdl:2441/6435.

as
in new window

Length:
Date of creation: Apr 2008
Publication status: Published in Revue de l'OFCE, 2008, pp.275-302
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6435
Contact details of provider: Web page: http://www.sciencespo.fr/

More information through EDIRC

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6435. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.