IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/sol/ppaper/2013-240765.html
   My bibliography  Save this paper

La précarité énergétique et le logement en Région wallonne

Author

Listed:
  • Sandrine Meyer
  • Kevin Maréchal

Abstract

a) Contexte: Dans le cadre de cette recherche, un premier document de type Policy Brief a fait le point sur le ‘split incentive’ entre les propriétaires-bailleurs et leurs locataires. Ce ‘split incentive’ est, en effet, un des obstacle majeur identifié pour expliquer le peu de rénovations énergétiques réalisées dans le secteur résidentiel locatif. De manière très simplifiée, le propriétaire doit investir alors que le locataire bénéficie des avantages en termes de confort accru et d’économies sur la facture énergétique. Sans «rééquilibrage» des avantages et inconvénients entre les deux parties, la décision d’investissement n’est généralement pas prise. Or, la rénovation énergétique des logements est un enjeu essentiel dans la politique de lutte contre le changement climatique, tant au niveau européen qu’au niveau wallon. En outre, elle a également été pointée comme une piste majeure pour lutter plus structurellement contre la précarité énergétique.Cette synthèse sur la précarité énergétique et le logement en Région wallonne a donc pour objectif de faire le point :- d’une part sur ce qu’est la précarité énergétique dans ses multiples dimensions, son étendue et sa gravité ;- et d’autre part sur le lien inhérent entre la précarité énergétique et les caractéristiques des logements, telles que leur qualité (énergétique), leur coût ou leur statut d’occupation. Nous verrons ainsi que le risque d’être en précarité énergétique est particulièrement élevé chez les locataires, qu’ils soient sur le marché résidentiel public ou privé. L’analyse du ‘split incentive’ y prend dès lors tout son sens et met en évidence les synergies potentielles entre des objectifs environnementaux (réduire les consommations d’énergie et les émissions de CO2 adjacentes) et socio-économiques (réduire le coût de la facture énergétique, accroître le confort et la qualité du logement, réduire les impacts néfastes sur la santé, etc.).b) Contenu de la synthèse: Dans un premier point, nous reposerons rapidement les bases de ce qu’est la précarité énergétique, quelles en sont les causes et les conséquences. Dans un second point, nous envisagerons comment estimer l’importance de la problématique et comment la mesurer, via notamment les indicateurs élaborés pour le Baromètre de la précarité énergétique. Le troisième point se focalisera plus spécifiquement sur la situation en Région wallonne. Il fera également le lien entre les résultats du baromètre de la précarité énergétique, la situation socio-économiques et les caractéristiques du marché du logement en Wallonie par comparaison avec les deux autres régions. Nous étayerons également l’intérêt porté par le projet Energ-Ethic pour les grands centres urbains (wallons) et ferons brièvement le lien avec la précarité énergétique dite ‘urbaine’. Le quatrième et dernier point évoquera la nécessité d’adopter une vision globale tant en termes de politique climatique et d’efficience énergétique, que de politique de lutte contre la précarité énergétique. C’est une condition indispensable à la minimisation des effets contreproductifs qu’une politique peut avoir sur l’autre si elle est envisagée séparément, mais également à la mise en commun de moyens pour soutenir des mesures potentiellement synergétiques, telle que la rénovation « énerg-éthique » de logements.

Suggested Citation

  • Sandrine Meyer & Kevin Maréchal, 2016. "La précarité énergétique et le logement en Région wallonne," Policy Papers CEB 16-002, ULB -- Universite Libre de Bruxelles.
  • Handle: RePEc:sol:ppaper:2013/240765
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/240765/3/PP16002.pdf
    File Function: Œuvre complète ou partie de l'œuvre
    Download Restriction: no
    ---><---

    More about this item

    NEP fields

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:sol:ppaper:2013/240765. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Benoit Pauwels). General contact details of provider: https://edirc.repec.org/data/cebulbe.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.