IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/journl/halshs-00273482.html
   My bibliography  Save this paper

Le recours au chômage partiel entre 1995 et 2005

Author

Listed:
  • Oana Calavrezo

    () (LEO - Laboratoire d'économie d'Orleans - UO - Université d'Orléans - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, CEE - Centre d'études de l'emploi - M.E.N.E.S.R. - Ministère de l'Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé)

  • Richard Duhautois
  • Emmanuelle Walkowiak

    () (LEO - Laboratoire d'économie d'Orleans - UO - Université d'Orléans - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, CEE - Centre d'études de l'emploi - M.E.N.E.S.R. - Ministère de l'Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé)

Abstract

Le chômage partiel permet à un établissement qui fait face à un choc conjoncturel de réduire temporairement son activité au-dessous de la durée légale ou d'arrêter momentanément toute ou partie de son activité. La théorie économique met en évidence deux rôles joués par le chômage partiel. D'abord celui d'outil de protection de l'emploi, car il vise à éviter les licenciements économiques en cas de "coups durs" pour l'établissement. Par ailleurs, le législateur stipule que le chômage partiel ne doit être utilisé que dans des circonstances exceptionnelles, cela traduisant le fait qu'il représente un événement rare. Ensuite le chômage partiel constitue un instrument de flexibilité puisqu'il permet d'adapter le volume d'heures travaillées aux variations d'activité des établissements. La flexibilité permettrait un recours moins limité au chômage partiel, dans la mesure où il pourrait être utilisé pour des situations de baisse d'activité relativement prévisibles et donc pas nécessairement exceptionnelles, dans des cas où la survie de l'établissement ne serait pas nécessairement en jeu. En France, entre 1995 et 2005, le recours au chômage partiel a fortement diminué. On peut identifier deux facteurs principaux de baisse des autorisations de chômage partiel sur cette période : les évolutions conjoncturelles et un grand mouvement structurel qui est la réduction du temps de travail et qui s'est accompagné par le changement du régime réglementaire du dispositif. Ce document d'étude vise à caractériser, tout en l'expliquant la baisse du chômage partiel et à déterminer quel rôle économique joue aujourd'hui ce dispositif en France. Pour ce faire, les fichiers mensuels d'autorisations de chômage partiel couvrant la période de 1995 à 2005 sont utilisés et appariés à diffférents fichiers administratifs. En moyenne, seule la moitié des autorisations de chômage partiel est en réalité consommée chaque année par les établissements français. L'information sur l'utilisation effec
(This abstract was borrowed from another version of this item.)

Suggested Citation

  • Oana Calavrezo & Richard Duhautois & Emmanuelle Walkowiak, 2007. "Le recours au chômage partiel entre 1995 et 2005," Post-Print halshs-00273482, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:journl:halshs-00273482
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00273482
    as

    Download full text from publisher

    To our knowledge, this item is not available for download. To find whether it is available, there are three options:
    1. Check below whether another version of this item is available online.
    2. Check on the provider's web page whether it is in fact available.
    3. Perform a search for a similarly titled item that would be available.

    Other versions of this item:

    Citations

    Citations are extracted by the CitEc Project, subscribe to its RSS feed for this item.
    as


    Cited by:

    1. Thomas Koch & Joël Massol, 2014. "Le chômage partiel en Allemagne : le « remède miracle » dans la crise ?," Working Papers hal-01077119, HAL.

    More about this item

    Keywords

    recours; chômage; partiel; 1995; 2005;

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:halshs-00273482. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.