IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Log in (now much improved!) to save this paper

France : la mer se retire: Perspectives 2009-2010 pour l’économie française

Listed author(s):
  • Eric Heyer

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Christophe Blot

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Marion Cochard
  • Hervé Péléraux

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Mathieu Plane

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

Le fort recul de l’activité inscrit dans les comptes nationaux pour le quatrième trimestre 2008 (-1,1 %) devrait se prolonger au cours du premier semestre 2009, engageant l’économie française dans sa plus forte récession depuis celle du début des années 1930. Certes, dans le sillage de la fin d’année 2008, la consommation des ménages devrait résister encore un trimestre sous l’effet conjugué de la prime à la casse automobile et du reflux de l’inflation dû au ralentissement de l’augmentation des prix des matières premières alimentaires et énergétiques. Mais l’ampleur des répercussions des crises financières et immobilières sur l’économie réelle – et notamment sur le marché du travail – contractera le pouvoir d’achat des ménages dépourvus d’emplois et incitera les autres à épargner davantage, coupant alors le dernier moteur de croissance. Dans un contexte international fortement dégradé, cela hypothèque tout espoir de reprise en France cette année. Car comme les ménages, les entreprises devraient continuer à se désendetter, incitées par un durcissement des conditions d’accès au crédit, un endettement toujours élevé et des anticipations de profit toujours mal orientées. Le surplus de capacités de production se traduira par un report massif de leurs projets d’investissement ainsi que par un fort déstockage. Au cours de l’année 2010, l’activité devrait croître de nouveau mais très faiblement, sur un rythme insuffisant pour parler de reprise. Au désendettement des agents privés, certes moins marqué qu’en 2009, viendrait s’ajouter l’amorce de celui des agents publics. Afin de limiter la dérive des finances publiques, l’impulsion budgétaire fortement expansionniste en 2009 serait neutre en 2010. Enfin, la probabilité d’un rebond technique apparaît faible l’année prochaine ; le mouvement de déstockage initié en fin d’année 2008 devrait perdurer tout au long de 2010. En moyenne annuelle, l’économie française devrait connaître un recul de son activité de - 2,3 % en 2009 et de - 0,2 % en 2010, après une croissance de + 0,7 % en 2008. Le taux de chômage devrait repartir à la hausse et atteindre 9,8 % à la fin de 2009, puis 10,7 % fin 2010. De son côté, le déficit public devrait s’établir respectivement à 6,1 et 7,2 % du PIB en 2009 et 2010.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/5l6uh8ogmqildh09h560i8c89/resources/reof-109-0185.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by Sciences Po in its series Sciences Po publications with number info:hdl:2441/5l6uh8ogmqildh09h560i8c89.

as
in new window

Length:
Date of creation: Apr 2009
Publication status: Published in Revue de l'OFCE, 2009, pp.185-248
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/5l6uh8ogmqildh09h560i8c89
Contact details of provider: Web page: http://www.sciencespo.fr/

More information through EDIRC

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/5l6uh8ogmqildh09h560i8c89. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.