IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/spo/wpmain/infohdl2441-5c046pht479q98nem7haeq5jb7.html
   My bibliography  Save this paper

Convergences des structures productives et synchronisation des cycles industriels dans l'Union européenne

Author

Listed:
  • Mattia Guerini

    (Scuola Superiore Sant'Anna)

  • Mauro Napoletano

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Lionel Nesta

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

Abstract

Nous analysons la convergence des systèmes industriels de l'Union européenne (UE) et la comparons à la synchronisation des cycles industriels. L'article présente d'abord plusieurs indicateurs de performance économique pour les sept économies majeures de l'UE : l'Allemagne, l'Autriche, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Ces indicateurs mettent en exergue une hétérogénéité prononcée. D’un côté, l’Autriche, l’Allemagne et les Pays-Bas sont apparemment « guéris » de la Grande Récession. De l’autre, l’Espagne et l’Italie présentent toujours des symptômes inquiétants avec de faibles gains de productivité du travail et un PIB qui n’a pas encore recouvré son niveau d’avant-crise. L'économie française se situe entre ces deux groupes. En utilisant des méthodologies statistiques récentes permettant de quantifier la similarité des structures productives des pays, nous examinons ensuite la question de la convergence – ou de la divergence – des pays de l'UE. Conformément aux indicateurs de performance industrielles de base, nous trouvons une fracture Nord/Sud qui s'affirme au cours du temps. Ces résultats corroborent les prévisions de Krugman (1993), selon lesquelles l’un des effets de l’initiative européenne est d'accroître la spécialisation régionale et d'augmenter les divergences de croissance entre pays. En fait, tout se passe comme si la réduction des coûts de transaction dans l'UE accentuait la concentration de l'activité industrielle hautement spécialisée en Allemagne, au détriment de ses voisins européens. En outre, en raison de l’inclusion des économies d'Europe de l'Est et du groupe des pays de Višegrad, l’économie allemande a réussi à externaliser les activités industrielles peu qualifiées, accentuant ce faisant son rôle déjà central dans l’ensemble de la chaîne de valeur européenne. Certes, ceci a généré la fracture Nord/Sud européenne. Toutefois, les effets positifs sont observables en termes de plus grande intégration économique de l’ancien bloc de l’Est, qui est maintenant bien synchrone avec l’économie allemande. Nous affirmons que cette hétérogénéité des tendances économiques et des schémas de spécialisation, couplée avec l'absence de synchronisation entre les principaux pays de l’UE, représentent un défi majeur en termes de politiques macroéconomiques. Les réformes institutionnelles, fiscales et monétaires doivent être conçues de manière à atteindre des niveaux plus élevés de coordination et d’intégration, afin de recouvrer un processus de convergence nécessaire à la stabilité économique de l'UE

Suggested Citation

  • Mattia Guerini & Mauro Napoletano & Lionel Nesta, 2018. "Convergences des structures productives et synchronisation des cycles industriels dans l'Union européenne," Sciences Po publications info:hdl:2441/5c046pht479, Sciences Po.
  • Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/5c046pht479q98nem7haeq5jb7
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/5c046pht479q98nem7haeq5jb7/resources/7-158ofce-convergence-des-structures-productives-et-synchronisation-des-cycles-mguerini.pdf
    Download Restriction: no

    Other versions of this item:

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/5c046pht479q98nem7haeq5jb7. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/ecspofr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.