IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/spo/wpmain/infohdl2441-1741.html
   My bibliography  Save this paper

La politique budgétaire ancrée à la rigueur: Perspectives 2004-2005 - Études spéciales

Author

Listed:
  • Elena Stancanelli

    (Théorie économique, modélisation et applications)

  • Guillaume Chevillon

    (Centre de Recherche en Économie et Statistique)

  • Hélène Baudchon

    (BNP Paribas)

  • Gaël Dupont

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Catherine Mathieu

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Christine Rifflart

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Danielle Schweisguth

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Hervé Péléraux

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Mathieu Plane

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Xavier Timbeau

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Eric Heyer

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Matthieu Lemoine

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Paola Veroni

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

  • Amel Falah
  • Sabine Le Bayon

    (Observatoire français des conjonctures économiques)

Abstract

En 2004, l’orientation de politique économique s’est lentement inversée des deux cotés de l’Atlantique. Aux États-Unis, les apports de la politique budgétaire et monétaire à la croissance se sont amenuisés. Dans la zone euro, la neutralité budgétaire et des conditions monétaires moins restrictives ont moins lesté la croissance du PIB. Le déficit budgétaire de la zone euro s’est encore détérioré par rapport à 2003, tout en demeurant, à 2,9 % du PIB, juste en deçà de la limite de 3 % établie par le Pacte de stabilité et de croissance, mais la France, l’Allemagne, l’Italie et la Grèce, ont présenté un déficit supérieur au plafond de 3 %. L’année 2004 n’aura pas été celle de la coordination budgétaire, mais elle aura marqué un tournant par rapport à la dégradation des soldes publics entamée par la plupart des pays en 2001. Globalement, la politique budgétaire a été plus expansionniste qu’annoncée dans les Programmes de stabilité de décembre 2003, mais elle s’est soldée par une impulsion budgétaire nulle. Quatre pays appartenant à la zone euro (France, Allemagne, Pays-Bas et Grèce) ont encore fait l’objet d’une procédure de déficit excessif en 2004, dont la suspension (pour la France et l’Allemagne) avait ouvert un contentieux entre le Conseil européen et la Commission conduisant à une révision du Pacte de stabilité et de croissance (PSC), résultant en un durcissement de son volet préventif et à un assouplissement de son cadre répressif. Notre prévision intègre donc une interprétation plutôt conservatrice des nouvelles règles, selon laquelle l’Allemagne (3,4 %) et la Grèce (3,6 %) ne parviendraient pas à ramener leur déficit en deçà de la limite de 3 % en 2005 et l’Italie (4,2 %) et le Portugal (3,7 %) franchiraient aussi cette limite dégradant davantage leur solde. Cependant, la plupart des pays imprimeraient une orientation plus restrictive à leur politique budgétaire sur la période 2005-2006 que dans le passé récent. Mais l’intensification des efforts budgétaires en 2006 serait concentrée sur les trois grands pays de la zone euro. Le policy-mix resterait donc encore peu favorable à la croissance, lui refusant l’utilisation autant du levier monétaire que du budgétaire. Aux États-Unis le policy-mix serait plus franchement restrictif que dans la zone euro, avec un durcissement des conditions monétaires couplé d’une restriction budgétaire. Cependant, le déficit américain (3,5 points de PIB) resterait encore supérieur à celui de la zone euro (2,6 points de PIB) en 2006.

Suggested Citation

  • Elena Stancanelli & Guillaume Chevillon & Hélène Baudchon & Gaël Dupont & Catherine Mathieu & Christine Rifflart & Danielle Schweisguth & Hervé Péléraux & Mathieu Plane & Xavier Timbeau & Eric Heyer &, 2005. "La politique budgétaire ancrée à la rigueur: Perspectives 2004-2005 - Études spéciales," Sciences Po publications info:hdl:2441/1741, Sciences Po.
  • Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1741
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/1741/resources/2005-04-dupont-la-politique-budgetaire-ancree-a-la-rigueur.pdf
    Download Restriction: no

    More about this item

    Keywords

    politique budgétaire; zone euro;

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1741. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Spire @ Sciences Po Library). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/ecspofr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.