IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Log in (now much improved!) to save this paper

La performance économique et financière des jeunes entreprises

Listed author(s):
  • Régis Blazy

    ()

    (Laboratoire de Recherche en Gestion et Economie, Institut d'Etudes Politiques, Strasbourg)

  • Bertrand Chopard

Nous étudions dans cet article deux questions : les jeunes entreprises présentent-elles des caractéristiques distinctes selon l'origine de la création et ces caractéristiques induisent-elles des performances économiques et financières différentes ? L'enrichissement du fichier SINE-94 par l'ajout de variables financières (fichier national SUSE) permet de répondre en partie à ces questions. Les caractéristiques intrinsèques des entreprises s'opposent selon qu'il s'agit de créations pures (solides et innovantes), de créations pures (modestes et conduites par des entrepreneurs peu expérimentés), de transformations d'entreprises déjà existantes et de taille importante ou de reprises d'entreprises relativement petites et fragiles. Cette identification des différents profils de création permet ensuite de dégager plusieurs évolutions remarquables de leurs ratios économiques et financiers. Premièrement, la rentabilité économique des jeunes entreprises est soutenue, y compris pour les petites créations ou les reprises qui se concentrent essentiellement dans des secteurs d'activité certes traditionnels mais rentables d'un point de vue économique. La performance et le risque financiers des entreprises opposent les grosses créations innovantes et les transformations aux autres modes de création. En particulier, cette population accroît régulièrement sa capacité de remboursement, témoignant ainsi d'une stratégie économique et financière maîtrisée, de sorte que la création peut être considérée ici comme un véritable outil de rationalisation du niveau des performances. Ces résultats contredisent par ailleurs l'idéee selon laquelle les jeunes entreprises créées seraient financièrement plus risquées, même si la structure de bilan et la position nette sur le crédit interentreprises dépendent fortement de l'origine de la création (en particulier, les petites créations et les reprises voient leurs besoins en fonds de roulement réduits par une activité commerciale faible). La contrainte que représente le financement d'une nouvelle activité se traduit enfin par la chute régulière de la dynamique industrielle. Ainsi, l'investissement est peu étalé dans le temps, de sorte que la question du renouvellement des équipements constitue un réel facteur de risque au cours des premières années d'activité.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: http://ifs.u-strasbg.fr/large/publications/2004/2004-10.pdf
Download Restriction: no

Paper provided by Laboratoire de Recherche en Gestion et Economie (LaRGE), Université de Strasbourg in its series Working Papers of LaRGE Research Center with number 2004-10.

as
in new window

Length:
Date of creation: 2004
Handle: RePEc:lar:wpaper:2004-10
Contact details of provider: Postal:
61, Avenue de la Forêt Noire, F-67085 Strasbourg Cedex

Phone: (33) 3 90 41 41 30
Fax: (33) 3 90 41 40 50
Web page: http://ifs.unistra.fr/large

More information through EDIRC

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:lar:wpaper:2004-10. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Christophe J. Godlewski)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.