IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/lam/wpaper/07-10.html
   My bibliography  Save this paper

L’étude des cycles de KONDRATIEFF nous permet-elle d’en savoir plus sur la nature sociale de la monnaie ?

Author

Listed:
  • Philippe Jourdon

Abstract

La monnaie a été, jusqu’à KEYNES et FRIEDMAN, la grande absente de la littérature économique. Et, depuis eux, les relations entre cycles économiques longs (cycles de cinquante ans dits “de KONDRATIEFF” ou cycles d’une centaine d’années dits “de MODELSKI” ou “de GOLDSTEIN”) et la monnaie ont été à leur tour absentes des débats. Enfin, ces deux premiers manques de la théorie constituent peut-être une explication pour laquelle les relations logiques et chronologiques entre cycles des affaires d’une part, et cycles longs d’autre part, ont été si peu et donc si mal explorées. Pourtant, c’est bien dans ces trois directions qu’il faudrait rechercher une nouvelle théorie de la monnaie, plus dynamique que les précédentes (où des modèles de gestion pourraient permettre à un public plus large qu’à l’accoutumée de s’approprier cette monnaie, de la gérer et de la gouverner) et où la théorie économique s’enracinerait cependant davantage aussi dans l’anthropologie. Nous montrons donc les relations fluctuantes entre ces trois théories (macro économie monétaire, théorie des cycles longs, gestion des liens entre les cycles des affaires et les cycles longs) depuis les premières théories des cycles, jusqu’aux dernières théories de la monnaie (l’optique anthropologique d’AGLIETTA et ORLEAN) et les dernières théories des cycles longs (les cycles longs politiques, hégémoniques, monétaires) depuis les années 1980. Nous pouvons alors proposer deux modèles économiques orientés gestion, et inspirés des modèles du spécialiste en marketing et stratégie, PORTER, pour gérer la monnaie dans un tel nouveau paradigme par défaut. Il s’agira, d’une part, du Diamant Appliqué à la Monnaie (D.A.M.), qui montre les relations dynamiques, et permanentes, entre quatre éléments qui résident soit du côté des idées soit du côté des outils de gestion des faits tangibles, afin de prendre en compte cette nouvelle dimension de la monnaie, construite le long du cycle long au détour d’une double perception de la monnaie et du cycle, consciente-immédiate d’une part, et inconsciente (mais perceptible au travers du cycle long) d’autre part. Ces quatre dimensions seraient selon nous marxisme et psychanalyse, techniques traditionnelles de gestion monétaire (tirées du monétarisme ou du keynésianisme) et techniques logistiques. Ensuite, la Chaîne de Valeur de la Monnaie explique comment cette monnaie est construite dans les représentations et dans les faits, et donc devient apte à gérer le réel et à être gérée par l’humain, au terme du cycle long. Nous concluons, après avoir évoqué l’espace de débat ainsi ouvert et indiqué quelques directions, en rappelant que notre démarche de recherche vise à réfléchir davantage à “la dimension sociale de la monnaie” – et pas seulement la dimension sociale de la politique monétaire – et en évoquant les rythmes suivant lesquels cette perception et les moyens de gestion qu’elle donne par conséquent, se dévoilent au fil du cycle long.

Suggested Citation

  • Philippe Jourdon, 2007. "L’étude des cycles de KONDRATIEFF nous permet-elle d’en savoir plus sur la nature sociale de la monnaie ?," Working Papers 07-10, LAMETA, Universtiy of Montpellier, revised Oct 2007.
  • Handle: RePEc:lam:wpaper:07-10
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://www.lameta.univ-montp1.fr/Documents/DR2007-10.pdf
    File Function: First version, 2007
    Download Restriction: no

    More about this item

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:lam:wpaper:07-10. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Patricia Modat). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/lamplfr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.