IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/journl/hal-01494442.html
   My bibliography  Save this paper

L’unilatéralisme des Etats-Unis

Author

Listed:
  • Jean-Marc Siroën

    (LEDa - Laboratoire d'Economie de Dauphine - Université Paris-Dauphine)

Abstract

Alors que le système commercial repose sur les principes du multilatéralisme, les Etats-Unis n'hésitent pas à prendre des initiatives de nature unilatérale pour mettre en cause, par exemple, l'accès au marché japonais des semi-conducteurs américains, l'accès de périodiques d'origines américaines au Canada ou le respect de la propriété industrielle dans l'industrie pharmaceutique brésilienne. En cas de conflits, la mise en œuvre de la législation américaine peut conduire à des représailles dont la compatibilité avec les règles de l'Organisation Mondiale du Commerce est contestée. La disposition la plus connue est ainsi la Section 301 de la loi commerciale de 1974 qui introduit un certain nombre de règles de loyauté opposables à l'ensemble des partenaires commerciaux des Etats-Unis. Pourtant, l'Accord de Marrakech (1994) qui crée l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avait pour objectif affirmé de renforcer le statut du multilatéralisme en empêchant, notamment, les pays membres d'adopter des actions unilatérales. Si les Etats-Unis ont ratifié l'Accord, ils ont néanmoins préservé l'arsenal législatif préexistant et qui exige une administration unilatérale des sanctions commerciales. Loin d'être mise en sommeil, les dispositions unilatérales de la loi commerciale sont restées très actives. Le Président Clinton n'a pas hésité à rouvrir, en 1994, une disposition spectaculaire, la super 301, adoptée en 1988 en principe pour … deux ans. Faut-il voir dans cet entêtement l'expression de l'hégémonisme américain qui s'arrogerait la possibilité de s'exonérer des règles internationales qu'ils ont eux-mêmes contribué à formuler…pour les autres ? La réalité est, comme toujours, plus complexe. La persistance, voire de la généralisation, de l'unilatéralisme actuel des Etats-Unis trouve son origine à la fois dans la tradition de sa politique commerciale et dans ses institutions. La procédure multilatérale mise en place en 1995 a sans doute affaibli les instruments de l'unilatéralisme mais elle ne les a pas rendus caducs. Dans ces conditions, l'unilatéralisme » agressif » perpétue certes les velléités américaines de reconquête d'une certaine hégémonie commerciale sans que, nécessairement, les stratégies mises en places aient démontré une efficacité incontestable. La portée de cet hégémonisme retrouvé ne doit donc pas être exagérée.

Suggested Citation

  • Jean-Marc Siroën, 2000. "L’unilatéralisme des Etats-Unis," Post-Print hal-01494442, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:journl:hal-01494442
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01494442
    as

    Download full text from publisher

    To our knowledge, this item is not available for download. To find whether it is available, there are three options:
    1. Check below whether another version of this item is available online.
    2. Check on the provider's web page whether it is in fact available.
    3. Perform a search for a similarly titled item that would be available.

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:hal-01494442. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.