IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/hal/journl/hal-01024851.html
   My bibliography  Save this paper

Le commencement de la déflation

Author

Listed:
  • Bruno Ducoudre

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Hervé Péléraux

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Christine Rifflart

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Hélène Périvier

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Céline Antonin

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Christophe Blot

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Marion Cochard

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Amel Falah

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Eric Heyer

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Sabine Le Bayon

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Catherine Mathieu

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Mathieu Plane

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

  • Danielle Schweisguth

    () (OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - Sciences Po - Sciences Po)

Abstract

La Grande Récession se poursuit pour la cinquième année consécutive. De 2010 à 2013, les efforts budgétaires réalisés et annoncés par les pays développés ont été sans précédent, avec pour objectif une réduction rapide des déficits. Mais dans un contexte de multiplicateurs élevés, l'effort budgétaire a un coût en termes d'activité. Trop longtemps ignoré, ce mécanisme a conduit à ce que les espoirs de réduction des déficits publics furent toujours déçus. En 2013 puis en 2014, l'ensemble des pays développés continuera donc l'effort de consolidation budgétaire, malgré le haut niveau du chômage involontaire. Les multiplicateurs budgétaires restant élevés, les pays développés s'enfonceront dans le cercle vicieux d'une hausse du chômage, d'une récession qui se prolonge et de doutes croissants quant à la soutenabilité des finances publiques. La poursuite de cette stratégie d'austérité budgétaire porte en elle le germe de la déflation salariale dans les pays les plus touchés. Les réformes structurelles imposées par la troïka consistant notamment à couper dans les rémunérations des fonctionnaires indiquent que cette déflation n'est pas subie, mais encouragée, avec pour objectif la restauration de la compétitivité des pays en crise. Mais, puisque la zone euro est un espace de change fixe, cette déflation salariale ne pourra que se transmettre aux autres pays. Un nouveau levier sera activé par lequel la crise se prolongera. Lorsque les salaires décroissent, l'accès au système financier pour lisser les choix des agents économiques devient impossible. Les dettes que l'on cherche à réduire depuis le début de la crise vont s'apprécier en termes réels. La déflation par la dette deviendra le nouveau vecteur du piège de la crise.

Suggested Citation

  • Bruno Ducoudre & Hervé Péléraux & Christine Rifflart & Hélène Périvier & Céline Antonin & Christophe Blot & Marion Cochard & Amel Falah & Eric Heyer & Sabine Le Bayon & Catherine Mathieu & Mathieu Pla, 2013. "Le commencement de la déflation," Post-Print hal-01024851, HAL.
  • Handle: RePEc:hal:journl:hal-01024851
    Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024851v1
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024851v1/document
    Download Restriction: no

    More about this item

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:hal-01024851. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD). General contact details of provider: https://hal.archives-ouvertes.fr/ .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.