IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/
MyIDEAS: Log in (now much improved!) to save this paper

Etude portant sur la répartition des prélèvements et des transferts entre les générations en France

Listed author(s):
  • Hippolyte D'Albis

    ()

    (PSE - Paris School of Economics)

  • Carole Bonnet

    (INED - Institut national d'études démographiques)

  • Najat El Mekkaouide Freitas

    ()

    (LEDa - Laboratoire d'Economie de Dauphine - Université Paris-Dauphine)

  • Angela Greulich

    ()

    (CES - Centre d'économie de la Sorbonne - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique - UP1 - Université Panthéon-Sorbonne)

  • Julien Navaux

    (LEDa - Laboratoire d'Economie de Dauphine - Université Paris-Dauphine)

  • Jacques Pelletan

    ()

    (UP8 - Université Paris 8, Vincennes-Saint-Denis)

  • Anne Solaz

    ()

    (INED - Institut national d'études démographiques)

  • Elena Stancanelli

    ()

    (CES - Centre d'économie de la Sorbonne - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique - UP1 - Université Panthéon-Sorbonne)

  • Hector Toubon

    ()

    (LEDa - Laboratoire d'Economie de Dauphine - Université Paris-Dauphine)

  • Francois Charles Wolff

    (LEMNA - Laboratoire d'économie et de management de Nantes Atlantique - UN - Université de Nantes)

  • Hélène Xuan

    (LEDa - Laboratoire d'Economie de Dauphine - Université Paris-Dauphine)

Le marché porte sur la réalisation d’une étude proposant un panorama complet des transferts entre les générations pour la France sur un horizon temporel de 30 ans. Elle utilise une méthodologie originale, celle des Comptes de Transfert Nationaux (NTA), qui aujourd’hui fait référence sur le plan international. L’idée générale est de comparer ce que chaque cohorte, définie comme l’ensemble des enfants nés une année donnée, consomme et produit à une date donnée. Par consommation, on entend consommation de biens marchands mais aussi de biens/services publics tels que l’éducation ou la santé. Cette consommation est comparée aux revenus du travail (y compris les cotisations sociales salariales et patronales) pour définir les cohortes qui en excédent « subventionnent » les cohortes qui consomment plus qu’elles ne produisent. Cette méthode permet de percevoir de façon très complète l’ensemble des transferts entre les générations au cours d’une année et sa déformation au cours du temps. Les travaux définis dans le cadre du marché ont été effectués. L’essentiel concernait la construction d’un profil des excédents et déficits au cours du cycle de vie, c’est‐à‐dire la différence à chaque âge entre les revenus du travail et les consommations privées et publiques. Il a été réalisé pour toutes les années allant de 1979 à 2005. Une décomposition par sexe du « profil de cycle de vie » a également été réalisée pour la période considérée. Les principales conclusions de cette étude sont les suivantes. Malgré les très importants changements économiques, sociaux et politiques que la société française a connu depuis la fin des années 1980, la part des transferts vers les moins de 20 ans et les plus de 60 ans dans le PIB a été remarquablement stable. Ils reflètent un choix collectif pour une certaine égalité entre les âges, lorsque la variable d’intérêt est la consommation. Par ailleurs, lorsque l’on se limite aux biens et services marchands, les transferts favorisent les plus de 60 ans par rapport au moins de 20 ans et, parmi les plus de 60 ans, les femmes par rapport aux hommes. Lorsque l’on intègre la production domestique, le constat est inversé et ce sont les jeunes et les hommes de plus de 60 ans qui reçoivent le plus de transferts.

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.

File URL: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01298936/document
Download Restriction: no

Paper provided by HAL in its series Université Paris1 Panthéon-Sorbonne (Post-Print and Working Papers) with number hal-01298936.

as
in new window

Length:
Date of creation: 19 Jun 2013
Publication status: Published in [Rapport de recherche] Chaire Transitions Economiques, Transitions Démographiques Fondation du Risque. 2013
Handle: RePEc:hal:cesptp:hal-01298936
Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01298936
Contact details of provider: Web page: https://hal.archives-ouvertes.fr/

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:cesptp:hal-01298936. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD)

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

This information is provided to you by IDEAS at the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis using RePEc data.