IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/ctl/louvir/2011008.html
   My bibliography  Save this paper

Limites à la croissance dans le cadre d’un cycle naturel

Author

Listed:
  • Marc GERMAIN

    (EQUIPPE, Université de Lille-3 et UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN, Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES))

Abstract

Cet article s’interroge sur les limites bio-physiques à la croissance économique, et en particulier sur les conditions susceptibles de conduire à l’effondrement de l’économie. L’intention est d’étudier comment la naissance et la croissance (à travers l’accumulation du capital) d’une économie est susceptible d’affecter le fonctionnement de son environnement modélisé sous la forme d’un cycle naturel. L’analyse concerne non seulement les équilibres à long terme du système formé par l’économie et son environnement, mais aussi la dynamique transitoire. Le modèle est susceptible de comportements variés, pouvant conduire à des équilibres de long terme très différents. Partant de l’équilibre du cycle naturel sans économie, la naissance et la croissance d’une économie au sein du cycle naturel peut conduire selon la valeur des paramètres à (i) un nouvel équilibre de long terme qualitativement similaire à celui d’origine, (ii) un nouvel équilibre de long terme qualitativement dégradé (sur le plan environnemental) par rapport à celui d’origine, ou (iii) la ”mort” (c'est-à-dire l’effondrement irréversible) du système cycle naturel - économie. Dans le cas (ii), la convergence vers un équilibre de long terme dégradé peut se faire après un effondrement transitoire du capital et de la production, effondrement qui n’implique donc pas la ”mort” du système (comme dans le cas (iii)). Un progrès technique permettant de dématérialiser la production, ce qui ceteris paribus est favorable à l’environnement, réduit aussi les coûts d’extraction et stimule l’accumulation du capital, ce qui est négatif pour l’environnement. Les simulations montrent que le deuxième effet l’emporte sur le premier, et que la dégradation de l’environnement est d’autant plus forte que progrès est élevé. Dans certains cas, un progrès technique trop élevé peut déstabiliser le système et le conduire vers une issue catastrophique.

Suggested Citation

  • Marc GERMAIN, 2011. "Limites à la croissance dans le cadre d’un cycle naturel," Discussion Papers (IRES - Institut de Recherches Economiques et Sociales) 2011008, Université catholique de Louvain, Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES).
  • Handle: RePEc:ctl:louvir:2011008
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://sites.uclouvain.be/econ/DP/IRES/2011008.pdf
    Download Restriction: no

    More about this item

    NEP fields

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:ctl:louvir:2011008. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Virginie LEBLANC). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/iruclbe.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.