IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/cdi/wpaper/1114.html
   My bibliography  Save this paper

Rente naturelle et institutions. Les Ressources Naturelles : Une « Malédiction Institutionnelle » ?

Author

Listed:
  • Louis-Marie PHILIPPOT

    ()

Abstract

Depuis les travaux de Sachs et Warner (1995), la littérature de la malédiction des ressources naturelles identifie un effet négatif de la dotation naturelle sur les performances économiques des pays. Un des mécanismes mis en avant est celui de la mauvaise qualité institutionnelle, les ressources naturelles empêcheraient le développement de « bonnes » institutions favorables au développement économique. Cet article apporte deux éléments au débat. Tout d’abord, il propose une analyse aussi exhaustive que possible des mécanismes reliant ressources naturelles et qualité institutionnelle. Au-delà de la corruption et des comportements de prédation souvent traités dans la littérature, nous analysons le rôle de l’héritage colonial, celui des guerres civiles et de l’instabilité politique, celui des institutions politiques et celui de l’efficacité publique (surtout en termes d’insuffisant développement du système fiscal) et celui des politiques économiques. Dans un deuxième temps, nous procédons à une étude empirique des déterminants de la qualité institutionnelle sur la période 1990-2004 en nous inspirant de l’étude de La Porta et al (1998). Les ressources naturelles sont mesurées par la rente qu’elles génèrent (et non par les exportations comme c’est généralement le cas) et nous distinguons les ressources concentrées (hydrocarbures, minerais, cultures de plantation) et les ressources diffuses (riz, blé, forêt). On montre que, quel que soit l’indicateur institutionnel utilisé, les ressources naturelles concentrées agissent de façon négative sur la qualité institutionnelle. En revanche, les ressources diffuses n’ont généralement pas d’effet significatif (ou alors généralement positif). Les pays les plus pauvres, ceux situés près de l’équateur, ceux disposant d’une forte proportion de catholiques et de musulmans ainsi que ceux ayant une origine légale civile (française) ou socialiste tendent à avoir de moins bonnes institutions (La Porta et al, 1998). En revanche, la fragmentation ethnique n’est pas significative.

Suggested Citation

  • Louis-Marie PHILIPPOT, 2009. "Rente naturelle et institutions. Les Ressources Naturelles : Une « Malédiction Institutionnelle » ?," Working Papers 200927, CERDI.
  • Handle: RePEc:cdi:wpaper:1114
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://publi.cerdi.org/ed/2009/2009.27.pdf
    Download Restriction: no

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:cdi:wpaper:1114. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Vincent Mazenod). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/ceauvfr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.