IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/p/bfr/analys/58.html
   My bibliography  Save this paper

Le financement des professionnels de l’immobilier par les banques françaises au premier semestre de 2015

Author

Listed:
  • Harguindeguy P.
  • Point E.

Abstract

Dans un contexte d’activité soutenue sur les principaux marchés européens de l’immobilier commercial et de prix généralement en progression, la production de financements et engagements de hors bilan des banques françaises à destination des professionnels de l’immobilier s’est élevée à 26,6 milliards d’euros au 1er semestre 2015, ce qui représente une hausse de 7,4 % par rapport à la moitié de la production de 2014 (hors effets d’assiette et de périmètre). Si la France continue de concentrer 60 % des nouveaux concours, sa part dans la production a diminué de 12 points de pourcentage (pts) par rapport à la fin de l’année 2014 ; en dehors de la France, la production a été principalement réalisée dans le reste de l’Europe. L’immobilier résidentiel représente toujours la première destination (37,4 %), suivi par l’immobilier de bureau (28,8 %) et les locaux commerciaux (11,7 %). En termes d’encours, les engagements des banques s’élèvent à 149,5 milliards d’euros, lesquels se répartissent essentiellement entre crédits (68 %) et engagements de hors-bilan (26 %), tandis que la part des contrats de crédit-bail et des instruments de fonds propres reste très minoritaire (5,8 % au total). Les encours sur les professionnels de l’immobilier sont stables, mais l’analyse porte sur un périmètre un peu plus réduit que lors de l’enquête précédente (exclusion du logement social notamment). La répartition des engagements par type de bien confirme la prépondérance de l’immobilier résidentiel (33 %) et des bureaux (23,5 %), même si la part des seconds progresse au détriment du premier. Les investisseurs et sociétés foncières représentent 47,9 % des expositions des banques (+2 pts par rapport à fin 2014) contre 24,6 % vis-à-vis des sociétés de promotion et les marchands de biens. L’analyse des engagements suivant l’axe géographique met en évidence un recul marqué de la part de la France à 61 % (-7 pts) ; comme pour la production, les engagements hors de France sont essentiellement concentrés dans le reste de l’Europe. Les risques des banques paraissent maîtrisés au terme de l’analyse des nouveaux indicateurs de risque. Par ailleurs, le montant des créances douteuses a enregistré une baisse de l’ordre de 5 % par rapport au 31 décembre 2014 et leur taux de provisionnement a légèrement progressé (+1,6 pt à 38,8 %). Les taux d’encours douteux affichent cependant des écarts importants d’une zone géographique à l’autre (les risques étant les plus élevés dans le reste de l’Union européenne) ainsi qu’en fonction des bénéficiaires (les activités de promotion enregistrant notamment les niveaux les plus importants). Les évolutions récentes qui ressortent de l’enquête doivent néanmoins être considérées avec prudence, certaines pouvant refléter principalement les changements parfois significatifs introduits par la nouvelle enquête. En outre, certains indicateurs n’ont pas encore pu être renseignés par toutes les banques, une remise exhaustive n’étant attendue que pour le 30 juin 2016.

Suggested Citation

  • Harguindeguy P. & Point E., 2016. "Le financement des professionnels de l’immobilier par les banques françaises au premier semestre de 2015," Analyse et synthèse 58, Banque de France.
  • Handle: RePEc:bfr:analys:58
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://acpr.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/acp/publications/analyses-syntheses/201602-AS58-financement-immobilier.pdf
    Download Restriction: no

    More about this item

    Keywords

    professionnels de l’immobilier.;

    JEL classification:

    • G21 - Financial Economics - - Financial Institutions and Services - - - Banks; Other Depository Institutions; Micro Finance Institutions; Mortgages

    NEP fields

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:bfr:analys:58. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Michael brassart). General contact details of provider: http://edirc.repec.org/data/bdfgvfr.html .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.