IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/a/prs/rvofce/ofce_0751-6614_1998_num_67_1_1522.html
   My bibliography  Save this article

Réduction et flexibilité du temps de travail en Allemagne

Author

Listed:
  • Odile Chagny
  • Département analyse et prévision de l'OFCE

Abstract

[fre] Les modalités de la réduction du temps de travail en Allemagne ont été différentes dans les années quatre-vingt et dans les années quatre-vingt-dix. Dans les années quatre-vingt, l'objectif a été la réduction de la durée du temps plein avec préservation du niveau de vie. Les performances de productivité de l'Allemagne, la flexibilisation de la durée du travail et une utilisation plus intensive du capital étaient censées absorber la réduction du temps de travail. La réalité est restée en retrait par rapport aux intentions initiales. La compensation salariale n'a pas forcément été intégrale. L'examen des accords de branche et d'établissement montre que la mise en œuvre de la flexibilisation est restée limitée. L'absence de réglementation sur les heures supplémentaires a débouché sur un potentiel d'heures supplémentaires élevé. Les enquêtes disponibles sur la durée d'utilisation des équipements révèlent que les effets de taille et de structure minorent la durée d'utilisation des équipements de l'Allemagne en comparaison internationale, mais que la prédominance des entreprises travaillant avec une équipe n'a pas facilité le découplage entre durée du travail et durée d'utilisation des équipements. Le bilan en termes d'emplois de la réduction du temps de travail dans la seconde moitié des années quatre-vingt, tel qu'il ressort des études micro et macroéconomiques, est globalement positif. La modération salariale et une situation conjoncturelle favorable peuvent y avoir contribué. Enfin, le développement du temps partiel et des programmes de pré-retraites montrent que l'optique de préservation du niveau de vie associé à la réduction du temps de travail ne s'est pas appliquée à tous.. Un changement de cap s'est opéré dans les années quatre-vingt-dix. La réduction généralisée de la durée du temps plein et la compensation salariale sont depuis 1993-1994 de moins en moins à l'ordre du jour. Le potentiel de flexibilité de la durée du travail s'est accru au niveau des accords de branche et d'établissement ; il a été favorisé par l'assouplissement du cadre législatif. La volonté de préserver l'emploi l'emporte désormais sur celle du maintien du niveau de vie et la stratégie de réduction du temps de travail privilégie le développement du temps partiel. Ces éléments s'inscrivent dans le cadre plus général de l'adaptation du modèle social allemand. Ils mettent surtout en relief les fragilités du mode antérieur de régulation. [eng] Reduction and flexibility of the working time in Germany Odile Chagny The reduction of the working time has been obtained through different manners between the eighties and the nineties. During the eighties, the reduction of the full time duration coupled with a safeguarding of standard of living was the main objective. Wage offsetting has not been fully implemented. The implementation of flexible working hours remained limited. The disconnection between working hours and the duration of equipment operation has not always been possible. There have been job creations. During the nineties, the protection of employment is considered as more important than stable standard of living. The development of part time work is encouraged. Central and firms agreements have more power to determine the degree of flexibility of the working time. A less constraining legislative framework has made it easier to achieve.

Suggested Citation

  • Odile Chagny & Département analyse et prévision de l'OFCE, 1998. "Réduction et flexibilité du temps de travail en Allemagne," Revue de l'OFCE, Programme National Persée, vol. 67(1), pages 229-284.
  • Handle: RePEc:prs:rvofce:ofce_0751-6614_1998_num_67_1_1522
    Note: DOI:10.3406/ofce.1998.1522
    as

    Download full text from publisher

    File URL: https://doi.org/10.3406/ofce.1998.1522
    Download Restriction: no

    File URL: https://www.persee.fr/doc/ofce_0751-6614_1998_num_67_1_1522
    Download Restriction: no

    Citations

    Citations are extracted by the CitEc Project, subscribe to its RSS feed for this item.
    as


    Cited by:

    1. Philippe Askenazy, 2003. "Dynamique de l’innovation organisationnelle lors de la réduction du temps de travail : évidences sur la France des années quatre-vingt-dix," Économie et Prévision, Programme National Persée, vol. 158(2), pages 27-45.

    More about this item

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:prs:rvofce:ofce_0751-6614_1998_num_67_1_1522. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Equipe PERSEE). General contact details of provider: https://www.persee.fr/collection/ofce .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.