IDEAS home Printed from https://ideas.repec.org/a/nec/hecoso/v2010y2010i03p95-108_00.html
   My bibliography  Save this article

Compter les morts de Crimée : un tournant sur l’identité professionnelle des médecins de l’armée française (1865-1882)1

Author

Listed:
  • Fredj, Claire

Abstract

La médecine militaire française connaît, tout au long du XIX e siècle, une crise de recrutement dénoncée par le corps de santé de l’armée. L’assimilation aux grades de l’armée et l’autonomie par rapport à l’intendance sont particulièrement revendiquées. Si la première est à peu près acquise en 1860, c’est la loi du 16 mars 1882 qui accorde vingt ans plus tard la seconde aux médecins militaires. Dans l’intervalle, les arguments la réclamant s’appuient sur des exemples pris dans les conflits qui se succèdent au cours des années 1855-1870, illustrant les inconvénients de la subordination du service de santé à l’intendance en campagne. La guerre de Crimée est particulièrement mise en avant dans le discours visant à l’amélioration statutaire des médecins de l’armée, surtout à partir de 1865, lorsque la publication par le médecin principal Jean-Charles Chenu du Rapport au Conseil de santé des armées sur les résultats du service médico-chirurgical aux ambulances de Crimée et aux hôpitaux militaires français de Turquie pendant la campagne d’Orient en 1854-1855-1856 fait découvrir à un public relativement large que plus de 95 000 soldats français sont morts au cours de ce conflit dont environ 75 000 de maladies, des chiffres proportionnellement plus importants que dans l’armée anglaise. L’organisation des services de santé expliquerait ces mortalités différenciées. Le discours met également en avant le service de santé des troupes américaines au cours de la guerre de Sécession, reposant sur le même principe de liberté. À partir de 1865, l’efficacité des services de santé anglo-saxons et les lourdes pertes françaises sont donc largement reprises dans la presse, médicale ou non et deviennent des lieux communs du discours politique lorsque, au début de la Troisième République, se pose la question de la réorganisation du corps de santé.

Suggested Citation

  • Fredj, Claire, 2010. "Compter les morts de Crimée : un tournant sur l’identité professionnelle des médecins de l’armée française (1865-1882)1," Histoire, économie & société, Editions NecPlus, vol. 2010(03), pages 95-108, September.
  • Handle: RePEc:nec:hecoso:v:2010:y:2010:i:03:p:95-108_00
    as

    Download full text from publisher

    File URL: http://www.necplus.eu/abstract_S0752570210003094
    File Function: link to article abstract page
    Download Restriction: no

    More about this item

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    All material on this site has been provided by the respective publishers and authors. You can help correct errors and omissions. When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:nec:hecoso:v:2010:y:2010:i:03:p:95-108_00. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Jean-Louis Soubret). General contact details of provider: http://www.necplus.eu/jid_HESProvider-Email:jlsoubret@necplus.eu .

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    We have no references for this item. You can help adding them by using this form .

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your RePEc Author Service profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.

    IDEAS is a RePEc service hosted by the Research Division of the Federal Reserve Bank of St. Louis . RePEc uses bibliographic data supplied by the respective publishers.