Advanced Search
MyIDEAS: Login

Pression fiscale sur les revenus de l’épargne : une estimation dans trois pays européens

Contents:

Author Info

  • Yannick L’Horty

    (Université d’Evry-Val d’Essonne, EPEE)

Abstract

Cette étude propose de mesurer le poids réel des prélèvements obligatoires sur les revenus de l’épargne dans trois pays (France, Royaume-Uni et Italie) pour trois années (1998, 1999 et 2000) et pour une partition de l’ensemble des produits d’épargne en quatre catégories : 1- titres à revenus fixes (intérêts et assimilés) , 2- titres à revenus variables (dividendes et assimilés) ; 3- plus values mobilières ; 4- contrats de capitalisation (assurance vie et fonds de pension). On mobilise deux méthodes complémentaires : les taux marginaux de prélèvements sont calculés exante en utilisant le barème légal des prélèvements ; les taux moyens de prélèvements sont calculés expost en rapportant le montant des prélèvements à celui des revenus tels qu’ils peuvent être évalués à l’aide des sources comptables et fiscales. On distingue en outre les taux moyens apparents, sur les revenus taxés, et les taux moyens réels, calculés sur l’ensemble des revenus afin de prendre en compte les exemptions légales et les omissions déclaratives. Le montant des prélèvements obligatoires sur les revenus d’épargne est assez proche dans les trois pays, autour de 15 milliards d’euros, mais les revenus de l’épargne sont beaucoup plus importants au Royaume-Uni qu’en France ou en Italie. Les taux moyens d’imposition réels (TMIR) sont donc plus élevés en France (10,8 %) et en Italie (9,4%) qu’au Royaume-Uni (7,4 %). Les niveaux légaux des prélèvements fiscaux paraissent plus élevés mais l’emprise de la fiscalité est faible. En pratique, la majeure partie des prélèvements est issue en France des déductions sociales (environ les deux tiers d’après nos estimations). Au total, avec le cumul de prélèvements sociaux à taux modéré et assiette large et de prélèvements fiscaux à taux élevé et assiette étroite, la fiscalité française a un rendement comparable à celles, plus homogènes, du Royaume-Uni et de l’Italie.

Download Info

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
File URL: http://epee.univ-evry.fr/RePEc/2005/05-18.pdf
Download Restriction: no

Bibliographic Info

Paper provided by Centre d'Études des Politiques Économiques (EPEE), Université d'Evry Val d'Essonne in its series Documents de recherche with number 05-18.

as in new window
Length: 26 pages
Date of creation: 2005
Date of revision:
Handle: RePEc:eve:wpaper:05-18

Contact details of provider:
Postal: 4, bld Francois Mitterand, 91025 Evry Cedex
Phone: +33 1 69 47 71 77
Fax: +33 1 69 47 70 50
Web page: http://epee.univ-evry.fr
More information through EDIRC

Related research

Keywords: épargne; patrimoine; fiscalité; microsimulation;

Other versions of this item:

Find related papers by JEL classification:

References

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

Citations

Lists

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

Statistics

Access and download statistics

Corrections

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:eve:wpaper:05-18. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Samuel Nosel).

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.