Advanced Search
MyIDEAS: Login to save this paper or follow this series

Marché du travail en revue - Juin 2013

Contents:

Author Info

  • Tran, Vivian
Registered author(s):

    Abstract

    Malgré une histoire construite avec l’immigration, les immigrants sont les personnes qui ont le plus de difficultés au Canada. D’après une nouvelle recherche récente, la proportion des immigrants récents (au Canada depuis 5 ans ou moins) et qui sont pauvres s’est constamment accrue, en passant de 24,6 % en 1980 à 47 % en 1995, pour ensuite retomber à 36 % en 2005.1 De façon inquiétante, la hausse de la pauvreté chez les immigrants s’est produite au moment où les taux de pauvreté des non-immigrants baissaient de manière générale. À une période où on s’attend que la population vieillissante impose un lourd fardeau fiscal dû aux programmes relatifs à l’âge, tels que les régimes de retraite et des soins de santé, on considère souvent que l’immigration serait un moyen possible d’atténuer ce fardeau. L’immigration peut aussi aider à réduire la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et l’asphyxie de la production, ce qui augmente les possibilités d’emploi pour les travailleurs nés au pays. Importer des gens au moyen de l’immigration en vue de produire des produits et des services peut permettre de remplacer l’importation de tels produits et services en provenance d’autres pays. Dans une étude intitulée «Impacts macroéconomiques de l'immigration canadienne : Les résultats d'un modèle macroéconomique» (Rapport de recherche du RCCMTC no 106), les membres affiliés du RCCMTC Peter Dungan et Morley Gunderson (tous deux de l’Université de Toronto) ainsi que Tony Fang (Université York) découvrent que l’augmentation de l’immigration a un effet positif sur le marché du travail au Canada et sur l’économie en général, avec des impacts positifs sur des facteurs tels que le PIB réel et le PIB par habitant, la demande globale, l'investissement, la productivité, et les dépenses gouvernementales et les impôts, et en particulier le solde net de l'État, et pratiquement aucun impact sur la situation de l'emploi. Les immigrants âgés au Canada ont des difficultés sur le marché du travail par rapport aux personnes nées au Canada ou aux immigrants plus jeunes. Outre les problèmes relatifs à l’assimilation et à la reconnaissance de leurs diplômes, en tant que groupe, ces immigrants ont de la peine à obtenir un nombre suffisant d’années de contribution aux régimes de retraite tant public que privé, du fait qu’une bonne partie de leurs années de vie active s’est parfois écoulée hors du Canada. Lorsqu’un immigrant arrive au Canada après l’âge de 50 ans, ces problèmes sont accentués. Alors que le bien-être socio-économique des immigrants âgés est inquiétant, il existe également des preuves que les effets des revenus inférieurs sur le bien-être de ces immigrants sont légèrement atténués par la corésidence, probablement avec des membres plus jeunes de leur famille qui résident déjà au Canada. Dans une étude du RCCMTC intitulée «Revenus à la retraite, emplois disponibles et décisions de corésidence des immigrants âgés au Canada, entre 1991 et 2006» (Rapport de recherche du RCCMTC no 116), Ted McDonald (Université du Nouveau-Brunswick) et Christopher Worswick (Université Carleton) examinent, par rapport aux personnes nées au Canada, le degré auquel les immigrants âgés peuvent subvenir à leurs besoins pendant leur retraite, et aussi lesquels pourront plus ou moins facilement résider avec d’autres membres de leur famille en vue d’atténuer les effets du faible revenu sur leur consommation personnelle.

    Download Info

    If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
    File URL: http://www.rccmtc.econ.ubc.ca/March_du%20travail%20en%20revue%20-%20Juin%202013.pdf
    File Function: Main Text
    Download Restriction: no

    Bibliographic Info

    Paper provided by Vancouver School of Economics in its series CLSSRN working papers with number clsrn_admin-2013-31.

    as in new window
    Length: 2 pages
    Date of creation: 27 Jun 2013
    Date of revision: 27 Jun 2013
    Handle: RePEc:ubc:clssrn:clsrn_admin-2013-31

    Contact details of provider:
    Web page: http://www.clsrn.econ.ubc.ca/

    Related research

    Keywords: impact macroéconomique; immigration; modèle FOCUS; Canada; Retraite; pensions; revenu; immigrant; emploi disponible; logement; sexe;

    Find related papers by JEL classification:

    References

    No references listed on IDEAS
    You can help add them by filling out this form.

    Citations

    Lists

    This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:ubc:clssrn:clsrn_admin-2013-31. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Vivian Tran).

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If references are entirely missing, you can add them using this form.

    If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.