Advanced Search
MyIDEAS: Login

Définition des priorités sanitaires et rationnement. L'opinion des Suisses, des Administrateurs hospitaliers et des Départements sanitaires des Cantons

Contents:

Author Info

  • Gianfranco DOMENIGHETTI
  • Jenny MAGGI
Registered author(s):

    Abstract

    Objectifs. Le but de cette analyse est,[i] de présenter l'opinion actuelle de la population suisse sur des thèmes liés à la limitation des ressources, à la définition des priorités et au rationnement dans le secteur sanitaire, [ii] de comparer cette opinion avec celle d'autres groupes professionnellement engagés dans le secteur (administrateurs des hôpitaux et directions des Départements sanitaires des cantons) et [iii] de contribuer ainsi au démarrage d'un processus dynamique de confrontation sur les opinions afin qu'un consensus social sur les priorités puisse être mieux atteint à moyen terme. Méthodologie. Sondages par questionnaire auprès de deux échantillons représentatifs respectivement de la population suisse (N= 1000, taux de réponse 87%) et des administrateurs hospitaliers (N=250, t.r. 61%) et auprès de toutes les directions sanitaires des cantons suisses (N= 26, t.r. 85% - 69% voir page 8). Analyses. Les questions et les "études de cas" soumis touchaient aux thèmes suivant: - financement du secteur; - entités qui doivent décider les priorités; - rationnement implicite ou explicite; - choix de priorités parmi différentes prestations et services médico-sanitaires; - adhésion à quelques critères généralement retenus pour la définition de priorités de prise en charge sanitaire (âge; comportement individuel à risque; qualité de vie future; soins dont l'éfficacité est scientifiquement démontrée -EBM-; efficience, efficacité versus équité; utilité individuelle versus utilité sociale). Une comparaison des résultats suisses avec ceux observés dans d'autres pays (Grande-Bretagne et Etats-Unis) est aussi présentée. Résultats. Les divergences plus marquantes entre la population et les groupes professionnellement engagés dans le secteur concernent, notamment, la nécessité de limiter les ressources, le rôle de la politique dans la définition des priorités, l'importance relative différente attribuée à quelques prestations sanitaires (notamment: transplantations, mammographie, soins aux schizophrènes et à domicile aux personnes âgées), à l'âge comme critère de rationnement et à l'importance attribuable à l'utilité individuelle versus l'utilité sociale. L'analyse montre aussi un consensus entre les groupes pour des choix de rationnement transparents et explicites ainsi qu'une préférence claire pour l'équité lorsqu'elle concurrence l'efficience et l'efficacité. Un consensus disentable envers la pénalisation de la responsabilité causale individuelle dans la maladie est aussi mis en évidence. Conclusions. Les opinions de la population, des administrateurs et des directions politiques des cantons ne sont pas toujours consensuelles et ces trois entités ne donnent pas souvent la même importance aux divers choix et critères sous-jacents à la définition de priorités. L'avis de la population, incontournable en Suisse avec sa démocratie directe, a été probablement exprimé sans que les opinions se soient formées à travers des confrontations caractérisées par des échanges de points de vue et par des délibérations. Le processus de formation de l'opinion est un processus dynamique et évolutif. On peut donc conclure que les avis des groupes, recueillis lors de ce sondage peuvent être sensiblement modifiés par l'information et la discussion publique de la problématique du rationnement et de la définition des priorités sanitaires qui devrait avoir lieu afin d'anticiper les conséquences incontournables de la croissance de la dépense sanitaire socialisée face à la limitation des ressources.

    Download Info

    If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
    File URL: http://www.hec.unil.ch/deep/textes/00.01.pdf
    Download Restriction: no

    Bibliographic Info

    Paper provided by Université de Lausanne, Faculté des HEC, DEEP in its series Cahiers de Recherches Economiques du Département d'Econométrie et d'Economie politique (DEEP) with number 00.01.

    as in new window
    Length: 34 pages
    Date of creation: Jan 2000
    Date of revision:
    Publication status: Published in Sécurité sociale, No 5, sept.-oct. 2000, pp. 270-274; Version allemande parue dans Soziale Sicherheit, No 5, Sept.-Okt. 2000, pp. 270
    Handle: RePEc:lau:crdeep:00.01

    Contact details of provider:
    Postal: Université de Lausanne, Faculté des HEC, DEEP, Internef, CH-1015 Lausanne
    Phone: ++41 21 692.33.64
    Fax: ++41 21 692.33.05
    Email:
    Web page: http://www.hec.unil.ch/deep/publications/cahiers/series
    More information through EDIRC

    Related research

    Keywords: Health care utilization; priority setting; rationing; population; administrators; politicians; surveys; Switzerland;

    Find related papers by JEL classification:

    References

    No references listed on IDEAS
    You can help add them by filling out this form.

    Citations

    Lists

    This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:lau:crdeep:00.01. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Claudine Delapierre Saudan).

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If references are entirely missing, you can add them using this form.

    If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.