Advanced Search
MyIDEAS: Login to save this paper or follow this series

Prise en compte de la volatilité dans les questions de valorisation à long terme des actifs physiques

Contents:

Author Info

  • Marcel Boyer

    ()

Abstract

La qualité de l’évaluation des investissements représente sans contredit un facteur crucial de la stratégie de croissance d’une entreprise. Les projets d’investissement peuvent prendre différentes formes allant de la traditionnelle augmentation de la capacité de production à des formes plus subtiles telles l’adoption et l’implémentation d’une nouvelle technologie de production ou d’organisation, la réingénierie des processus, l’entrée sur un nouveau marché, le lancement d’un nouveau produit, l’abandon d’un marché ou d’un produit, l’accélération d’un programme de R&D, etc. Dans tous ces cas, deux tâches se complètent : l’actualisation appropriée des flux monétaires typiquement incertains générés par le projet et la valorisation de la flexibilité managériale dans la décision, la réalisation et/ou l’exploitation d’un projet d’investissement. Nombre d’entreprises s’acquittent de ces tâches de manière peu rigoureuse ou carrément déficiente avec comme conséquence que la valeur de l’entreprise n’est pas pleinement réalisée. Si les pratiques usuelles d’évaluation de projets sont sujettes à amélioration, c’est qu’elles restent, d’une certaine manière, trop éloignées trop souvent d’une utilisation efficace des connaissances et intuitions implicites sinon explicites des gestionnaires de l’entreprise dont l’expérience peut être mise à meilleur profit. Lorsqu’on applique une approche options réelles à la valorisation des investissements et des équipements, c’est que l’on perçoit la prise de décision stratégique comme un processus séquentiel visant à la fois l’augmentation de l’exposition aux opportunités favorables et la réduction active de l’exposition au risque baissier. La valorisation options réelles (VOR) représente un changement important dans la gestion stratégique mais demeure relativement peu connue malgré son adoption par certaines grandes entreprises. Néanmoins, la contribution des gestionnaires supérieurs à la valeur de l’entreprise peut se mesurer à l’aune de leur capacité à identifier, définir et gérer les options réelles de leur entreprise. La dimension technique de la VOR est certes importante mais au-delà des techniques, elle représente surtout une façon de voir et de concevoir les projets, à savoir : . Reconnaître que l’incertitude et la volatilité des marchés crée des opportunités dont l’exploitation éclairée peut générer une valeur significative pour l’entreprise; . Reconnaître que la matérialisation de cette valeur nécessite des réactions ou décisions adéquates à mesure que l’information devient disponible et que les incertitudes de départ sont levées; . Identifier des décisions qui favorisent l’exposition à des résultats favorables et celles qui diminuent l’exposition au risque baissier; Un bon plan stratégique est un plan qui définit et crée des options réelles pour l’entreprise et met en place un processus de prise de décision qui exploite ces options réelles de manière fructueuse. La planification stratégique est un exercice de gestion de la flexibilité. Les plans doivent spécifier les nœuds de décision, c’est-à-dire, les gestes futurs à poser ou non, à des dates qui peuvent être données mais qui sont le plus souvent à choisir de façon optimale en fonction du développement stochastique de l’environnement de l’entreprise. La préparation d’un plan stratégique n’est pas un exercice passif d’anticipation du futur mais plutôt un exercice de façonnement du futur. Les gestionnaires plantent les graines d’une flexibilité future en identifiant et en créant des options réelles. La valeur de la planification stratégique dépend de la qualité des options réelles créées et intégrées au plan et par la qualité de la procédure d’évaluation et d’exercice de ces options réelles. La gestion active signifie que ces options, bien qu’ayant de la valeur dans un environnement d’affaire concurrentiel non réactif, peuvent avoir une valeur négative dans un environnement d’affaire oligopolistique réactif : les gestionnaires doivent savoir quand brûler leurs vaisseaux. C’est une responsabilité essentielle des gestionnaires de haut niveau que d’identifier quelles options devraient être fermées au profit d’un engagement fort et quelles options devraient être gardées ouvertes au nom de la flexibilité. C’est dans ce sens-là que la création et la gestion des options réelles, par l’exploitation de l’incertitude et de la volatilité, créent de la valeur pour l’entreprise et représentent des responsabilités parmi les plus importantes des gestionnaires supérieurs de l’entreprise. Pour les gestionnaires qui ont cet état d’esprit, les options réelles sont un outil qui permet de donner un contenu quantitatif plus précis et rigoureux aux intuitions, générant ainsi un véritable avantage sur les concurrents. L’approche VOR est en fait une amélioration importante des procédures conventionnelles d’évaluation des investissements. La nouvelle approche rationalise ce que beaucoup de gestionnaires ou d’évaluateurs font déjà de façon intuitive : . donner de l’importance au timing des décisions; . identifier et évaluer les risques baissiers et les opportunités à la hausse associées au projet; . identifier, évaluer et optimiser les décisions futures qui pourraient affecter l’exposition aux fluctuations à la baisse ou à la hausse; . gérer de façon optimale la création et l’utilisation de la flexibilité et de la modularité comme moyens d’exploiter à profit l’incertitude présente dans l’environnement de l’entreprise. À partir du moment où ces dimensions de l’évaluation de projets sont prises en compte, ces derniers deviennent des instruments, à gérer de manière proactive, pour modifier en faveur du décideur la façon dont l’incertitude affecte les résultats de l’entreprise. Ces considérations sont reprises et développées dans la troisième partie de ce rapport. L’approche VOR s’avère un outil puissant pour optimiser les décisions d’investissement dans le domaine du gaz naturel et dans la capacité de stockage en particulier. C’est ce que nous montrons dans les parties 1, 2 et 4 de ce rapport. Nous montrons comment déterminer et modéliser le niveau de volatilité pertinent à considérer dans un projet d’investissement donné. Nous présentons succinctement la nature des modèles dits structurels et des modèles dits à forme réduite pour la prise en compte de la volatilité. Il serait utile de poursuivre plus à fond ces développements afin de concrétiser davantage la méthode d’évaluation afin de tenir compte, dans le respect des possibilités et contraintes opérationnelles, des multiples facettes de la volatilité, de la flexibilité et de la modularité spécifiques aux divers projets d’investissement chez Gaz de France. On ne saurait exagérer l’importance de ces développements pour optimiser la valeur de l’entreprise. Ce rapport est confidentiel.

Download Info

If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
File URL: http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2007RP-09.pdf
Download Restriction: no

Bibliographic Info

Paper provided by CIRANO in its series CIRANO Project Reports with number 2007rp-09.

as in new window
Length:
Date of creation: 01 May 2007
Date of revision:
Handle: RePEc:cir:cirpro:2007rp-09

Contact details of provider:
Postal: 2020 rue University, 25e étage, Montréal, Quéc, H3A 2A5
Phone: (514) 985-4000
Fax: (514) 985-4039
Email:
Web page: http://www.cirano.qc.ca/
More information through EDIRC

Related research

Keywords:

References

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

Citations

Lists

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

Statistics

Access and download statistics

Corrections

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:cir:cirpro:2007rp-09. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Webmaster).

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.