Advanced Search
MyIDEAS: Login

L'utilisation des nouvelles technologies par les consommateurs et les détaillants canadiens

Contents:

Author Info

  • Jacques Nantel
Registered author(s):

    Abstract

    Les nouvelles technologies de l’information (NTI) bouleversent à plus d’un point de vue la nature de la relation entre les consommateurs et les entreprises. Qu’elles soient liées au produit et à l’entreprise (code-barres), au consommateur (carte de crédit, carte à puce, carte de débit, carte de fidélité) ou à la transaction (bornes interactives, guichets automatiques, centres d’appels…), ou encore à une combinaison des trois, sans oublier Internet dont l’impact est certainement le plus important, elles sont devenues incontournables. Pour les entreprises, elles représentent un gros avantage financier, à savoir une réduction des frais liés à la logistique, au stockage, etc., et cela malgré le coût élevé de l’installation des infrastructures nécessaires à leur implantation, coût qui peut atteindre 2,6% des revenus de l’entreprise. Le code-barres, par exemple, outre sa fonction comptable, permet au détaillant de suivre, en temps réel, l’impact de sa stratégie de marketing sur les ventes de chaque produit ou de chaque combinaison de produits. L’avènement de technologies comme les «Smart Labels» ou RFID (l’étiquette de chaque produit contient une puce électronique émettant une onde radio) pourrait pousser encore plus loin la nature de l’information. Si le fabricant parvient à suivre, en temps réel, la distribution de chacun de ses produits, il peut réduire les coûts liés à la distribution ainsi qu’aux ruptures de stocks. Les NTI permettent aussi aux entreprises de se rapprocher de leurs clients en leur offrant un meilleur service (facilité à trouver les produits, horaires d’ouverture plus larges, réduction de l’attente aux caisses, etc.), et elles leur donnent la possibilité de mieux cibler leurs offres en les personnalisant. Dans le domaine du service au client, les perspectives ouvertes par les nouvelles technologies de l’information sont très vastes, comme on peut déjà le constater dans les secteurs touristiques ou bancaires. Or, si les entreprises ont beaucoup à gagner à l’adoption des NTI, l’évolution ne peut s’avérer profitable que si les consommateurs y trouvent également leur compte. Incontestablement, ils apprécient les NTI car elles rendent plus faciles les contacts avec l’entreprise, en particulier grâce à l’utilisation d’Internet. Mais ils apparaissent très préoccupés par les problèmes de sécurité lorsqu’ils doivent effectuer des transactions, et par les dérives qu’entraîne la circulation de données personnelles. Ainsi, il existe un risque que les consommateurs cessent de percevoir les nouvelles technologies de l’information uniquement comme un facteur de progrès, pour les associer à une menace sur le respect de leur vie privée. L’information est bien au cœur des NTI et elle représente le point convergent des avantages et des inconvénients liés à leur application. On peut d’ailleurs dire que, si la collecte d’informations, toujours plus facile et plus importante, constitue le point fort des nouvelles technologies de l’information par l’efficacité qu’elle permet en termes de gestion, par exemple, elle est aussi leur point faible. D’où la nécessité du respect d’une éthique, sous peine de voir la méfiance des consommateurs miner les progrès accomplis et potentiels dans la relation entreprises/consommateurs. Ce Rapport bourgogne propose une recension des principales technologies qui modifient la nature de cette relation, décrit leur l’implantation au Canada, ainsi que les changements considérables que leur utilisation a déjà entraînés. Il suggère également diverses hypothèses sur les transformations possibles du commerce avec l’arrivée de nouvelles générations de NTI.

    Download Info

    If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
    File URL: http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2005RB-07.pdf
    Download Restriction: no

    Bibliographic Info

    Paper provided by CIRANO in its series CIRANO Burgundy Reports with number 2005rb-07.

    as in new window
    Length:
    Date of creation: 01 Dec 2005
    Date of revision:
    Handle: RePEc:cir:cirbur:2005rb-07

    Contact details of provider:
    Postal: 2020 rue University, 25e étage, Montréal, Quéc, H3A 2A5
    Phone: (514) 985-4000
    Fax: (514) 985-4039
    Email:
    Web page: http://www.cirano.qc.ca/
    More information through EDIRC

    Related research

    Keywords:

    This paper has been announced in the following NEP Reports:

    References

    No references listed on IDEAS
    You can help add them by filling out this form.

    Citations

    Lists

    This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:cir:cirbur:2005rb-07. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Webmaster).

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If references are entirely missing, you can add them using this form.

    If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.