Advanced Search
MyIDEAS: Login

L'assurance immobiliere en France : une comparaison avec la Suisse

Contents:

Author Info

  • Thomas VON UNGERN-STERNBERG

Abstract

Le marché de l'assurance immobilière en France se caractérise par une forte intervention de l'Etat. La volonté du législateur est claire : certains types d'assurances (en particulier l'assurance des catastrophes naturelles) doivent être disponibles dans tout le pays à des prix identiques. Cependant, le gouvernement est loin d'avoir poursuivi son but avec toute la détermination nécessaire. Ce manque de cohérence a eu des conséquences négatives à la fois pour les preneurs d'assurances et pour le budget de l'Etat. En particulier : 1) Chaque année, plus de 35% du total des primes encaissées est dépensé en commissions et frais administratifs. Chez les Etablissements Cantonaux d'Assurance (EAC) en Suisse, ce taux n'est que de 10%. 2) La prévention des sinistres n'est pas mise en oeuvre avec toute la détermination nécessaire. Ceci est dû au manque d'incitations appropriées au niveau des collectivités locales. 3) La compagne nationale de réassurance dans le domaine des catastrophes naturelles, la Caisse Centrale de Réassurance (CCR) est soumise à de graves problèmes de sélection adverse. Ses services sont utilisés principalement pour réassurer les "mauvais risques". Pour la période 1992-1995, ceci a entraîné les résultats suivants : pour l'assurance des catastrophes naturelles dans sa totalité, les primes encaissées ont excédé de 3 milliards de francs les indemnisations versées. Durant la même période, la CCR a subi un déficit de 1,1 milliards de francs. 4) Les tentatives actuelles de résoudre ce problème ont peu de chances d'être suffisantes. Elles vont, en revanche, conduire à réduire la solidarité existant entre les différentes catégories de risques. La voie la plus simple pour le législateur français de sauver le système serait d'introduire un monopole public pour la (ré)assurance des catastrophes naturelles (et éventuellement aussi l'assurance tempête). La situation serait alors similaire à celle, satisfaisante, existant en Espagne.

Download Info

To our knowledge, this item is not available for download. To find whether it is available, there are three options:
1. Check below under "Related research" whether another version of this item is available online.
2. Check on the provider's web page whether it is in fact available.
3. Perform a search for a similarly titled item that would be available.

Bibliographic Info

Paper provided by Université de Lausanne, Faculté des HEC, DEEP in its series Cahiers de Recherches Economiques du Département d'Econométrie et d'Economie politique (DEEP) with number 9702.

as in new window
Length: 25 pages
Date of creation: Apr 1997
Date of revision:
Publication status: Published in Thomas von Ungern-Sternberg, L'Assurance Immobilière en Europe : les Limites de la Concurrence, Economica, Paris, 2002, pp. 63-86
Handle: RePEc:lau:crdeep:9702

Contact details of provider:
Postal: Université de Lausanne, Faculté des HEC, DEEP, Internef, CH-1015 Lausanne
Phone: ++41 21 692.33.64
Fax: ++41 21 692.33.05
Email:
Web page: http://www.hec.unil.ch/deep/publications/cahiers/series
More information through EDIRC

Related research

Keywords: France; assurance habitation; réassurance étatique; sélection adverse; catastrophes naturelles;

Find related papers by JEL classification:

References

No references listed on IDEAS
You can help add them by filling out this form.

Citations

Lists

This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

Statistics

Access and download statistics

Corrections

When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:lau:crdeep:9702. See general information about how to correct material in RePEc.

For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (Claudine Delapierre Saudan).

If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

If references are entirely missing, you can add them using this form.

If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.