Advanced Search
MyIDEAS: Login

L'activité ordinaire de consommation : questionner ce que font les individus des marques qui leur sont proposées

Contents:

Author Info

  • Alexandre Coutant

    ()
    (CEREGE - CEntre de REcherche en GEstion - Université de Poitiers : EA)

Registered author(s):

    Abstract

    La recherche comme les praticiens en marketing commencent à s'ouvrir à une approche culturelle du consommateur (Arnould, Thompson, 2005). Cette vision qui réinvestit une part de complexité dans des représentations longtemps extrêmement focalisées sur la seule dimension cognitive de l'activité de consommation ou du rapport à une marque (pour une revue, voir Le Roux, 2000), aboutit à la proposition de concepts comme les communautés de marque ou les sous-cultures de consommation (Amine, Sitz, 2004, 2007). Cependant, la focalisation sur le rapport exclusif entre une marque et, non plus un consommateur, mais une communauté ou une culture, aboutit à la même occultation de nombreux paramètres contextuels. Pourtant, la sociologie des pratiques culturelles, des médias ou de l'individu ont permis de mettre en lumière comment ceux-ci s'avéraient déterminants dans beaucoup de pratiques des individus (Lahire, 2004 ; Esquenazi, 2003, 2007 ; Pasquier, 1999 ; Kaufmann, 2004). La recherche autour du « comportement du consommateur » demeure par conséquent orientée par le postulat d'un pouvoir fort de la marque et par la simplification des ressorts de l'action individuelle (Coutant, 2007). Nous proposerons de poursuivre la démarche initiée par Michel de Certeau avec L'Invention du quotidien (Certeau, 1990), dont l'influence au niveau conceptuel n'a malheureusement pas pour autant abouti à un développement des études sur les pratiques de consommation en sciences de l'information et de la communication. Le renversement consistant non plus à s'intéresser à la consommation que les individus illustrent mais aux individus et à comment la consommation intervient dans leur activité quotidienne permet de reconnecter celle-ci aux autres dimensions de l'activité d'un individu. Il saisit ainsi comment elles s'influencent mutuellement, notamment en laissant place à un braconnage des objets et des discours proposés par les marques qui constitue bien davantage la norme de l'activité de consommation que l'exception. Les contextes sociaux, rôles, pratiques et appartenances d'un individu permettent alors d'approfondir la compréhension des rapports noués entre celui-ci et des objets de consommation en redistribuant le pouvoir des marques et des individus au sein de la société de consommation. Cette démarche convient d'autant mieux à l'approche proposée par les sciences de l'information et de la communication qu'il existe déjà une vaste littérature scientifique se focalisant sur les marques et leurs différents vecteurs d'expression (Fresnault-Deruelle, 1997 ; Semprini, 2007 ; Floris, 1996 ; Adam, Bonhomme, 2003 ; Floch, 2003 ; Kapferer, 1998). Une analyse comparée des grammaires de production guidant l'énonciation de celles-ci et des grammaires de reconnaissance employées par les individus les consommant (Veron, 1987) s'en trouve d'autant plus facilitée. Quelques résultats viendront illustrer la pertinence de cette démarche dans le cas de marchés de consommation précis. Ils constitueront l'occasion de s'interroger sur les impératifs méthodologiques qu'elle exige et sur les secteurs de consommation au sein desquels elle pourrait se révéler appropriée.

    Download Info

    If you experience problems downloading a file, check if you have the proper application to view it first. In case of further problems read the IDEAS help page. Note that these files are not on the IDEAS site. Please be patient as the files may be large.
    File URL: http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/45/83/24/PDF/Coutant_Rennes_2009.pdf
    Download Restriction: no

    Bibliographic Info

    Paper provided by HAL in its series Post-Print with number hal-00458324.

    as in new window
    Length:
    Date of creation: 11 Jun 2009
    Date of revision:
    Publication status: Published - Presented, Colloque Org&CO CERSIC PREFICS, La communication des organisations en débat dans les sic : quels objets, terrains, et théories ? Jeunes chercheurs et Recherches récentes, 2009, Rennes, France
    Handle: RePEc:hal:journl:hal-00458324

    Note: View the original document on HAL open archive server: http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00458324/en/
    Contact details of provider:
    Web page: http://hal.archives-ouvertes.fr/

    Related research

    Keywords: pratiques de consommation ; sous-culture de consommation ; communautés de marque ; braconnage ; consommateur;

    References

    No references listed on IDEAS
    You can help add them by filling out this form.

    Citations

    Lists

    This item is not listed on Wikipedia, on a reading list or among the top items on IDEAS.

    Statistics

    Access and download statistics

    Corrections

    When requesting a correction, please mention this item's handle: RePEc:hal:journl:hal-00458324. See general information about how to correct material in RePEc.

    For technical questions regarding this item, or to correct its authors, title, abstract, bibliographic or download information, contact: (CCSD).

    If you have authored this item and are not yet registered with RePEc, we encourage you to do it here. This allows to link your profile to this item. It also allows you to accept potential citations to this item that we are uncertain about.

    If references are entirely missing, you can add them using this form.

    If the full references list an item that is present in RePEc, but the system did not link to it, you can help with this form.

    If you know of missing items citing this one, you can help us creating those links by adding the relevant references in the same way as above, for each refering item. If you are a registered author of this item, you may also want to check the "citations" tab in your profile, as there may be some citations waiting for confirmation.

    Please note that corrections may take a couple of weeks to filter through the various RePEc services.